Actualités

2022-23 raconté par l'atelier journalisme

Alors que l'été touche à sa fin et que la rentrée approche à grands pas, nous souhaitions vous partager la relecture de l'année 2022-2023 à travers une très jolie chronique des mois écoulés réalisée par les élèves de l'atelier journalisme.

Ce projet qui s'est finalisé au début de l'été sous l'égide de Madame Chevalier sera l'occasion de se remémorer certains événements avec nostalgie tout en nous mettant l'eau à la bouche dans l'attente de la nouvelle année scolaire.

Nous vous souhaitons une agréable lecture et remercions vivement Madame Chevalier et ses journalistes en herbe pour cette belle et riche initiative !





Bravo aux contributeurs du projet :

- Madame Chevalier, rédactrice en chef
- Lucie (3e), journaliste
- Andréa (4e), journaliste
- Anna (4e), journaliste
- Laurence 4e), journaliste
- Maha (4e), journaliste
- Shan (4e), journaliste
- Margot (4e), illustratrice
- Anouk (5e), journaliste
- Stanley (5e), illustrateur
- Shemsy (6e), journaliste

Nuit au collège des 6e

Athéna
En ce début du mois de juillet, après une année riche en apprentissages et en projets de toutes sortes, les élèves de 6e ne voulaient toujours pas quitter leur collège bien aimé... Ils ont alors formulé le vœu un peu fou de s’y retrouver pour une nuit… Défi retenu par l'équipe éducative !

C'est donc les bras chargés de victuailles, matelas et autres duvets que les collégiens ont joyeusement débarqué sur les coups de 18h. Après un très rapide au revoir aux parents heureux de leur soirée libre, ils ont installé leur camp de base avec force rires et un peu moins d'efficacité : les garçons ont investi le CDI et les filles la salle d'arts plastiques.

Une fois les chambres prêtes, les élèves se sont transformés en de redoutables enquêteurs afin de résoudre le vol de l'épée d'Ulysse dans un Cluedo géant organisé par les adultes présents. Les collégiens ont alors découvert les suspects, dispersés dans diverses salles du collège et tous déguisés pour l'occasion selon le rôle à jouer, Madame Rosset, Monsieur Neumann, Madame Faucheux, Madame Frémont et Céline. Mais les interrogatoires parfois musclés ont mené nos petits détectives au criminel : Madame Rosset cachait bien son jeu et était donc la coupable de ce délit ! 
L'équipe gagnante a reçu la couronne de lauriers, applaudie par ses camarades, des mains d'Athéna en personne (Madame Faucheux) !
La Vigie (alias Madame Rosset)
La cuisinière (alias Anne-Marie)
La Gardienne (alias Céline)
Le Mousse (alias Monsieur Faucheux)
Le Coach Sportif (alias Corinne)
Hermann (alias Monsieur Neumann)
Après tant de remue-méninges, un bon repas sous forme d'apéritif dinatoire a permis à tout le monde de reprendre des forces pour aller se déhancher sur la piste de danse animée par Raphaël qui a parfaitement réussi à motiver petits et grands.
Raphaël
"...un bon repas..."

Le ciel étant hélas trop voilé pour une observation des étoiles, le club d'astronomie de Chenaud, venu tout spécialement pour les 6e, a ensuite proposé une présentation du matériel technique permettant de découvrir les astres puis a montré plusieurs très beaux clichés de nébuleuses d’étoiles et de galaxies.
"...le club d'astronomie de Chenaud..."
"...présentation du matériel technique..."

Après cette parenthèse interstellaire, les collégiens, toujours en pleine forme, sont retournés sur la piste de danse pour finir cette belle soirée. Une courte nuit s'en est suivie, agrémentée de ronflements, de grincements de matelas et de balades nocturnes en tous genres. Heureusement, le super petit déjeuner préparé par l'équipe des adultes peu fraîche mais toujours prête, a remis tout le monde en forme avant l'arrivée des parents impatients de retrouver leur petit vacancier désormais prêt à abandonner le collège pour mieux le retrouver en septembre...
"...la piste de danse..."
"...la piste de danse..."
"...ronflements, [...] grincements de matelas et [...] balades nocturnes en tous genres."
"...ronflements, [...] grincements de matelas et [...] balades nocturnes en tous genres."

De la pétanque et des ailes

Les 4e ont participé au traditionnel aviathlon annuel organisé en partenariat avec l'aérodrome de Chalais et ses chaleureux bénévoles. Cette journée d'initiation à l'aéronautique était comme à son habitude couronnée par un vol en avion à bord d'un Piper PA-28.

Selon une organisation désormais bien rôdée, les 21 élèves répartis en 7 trinômes ont été pris en charge par les encadrants et aiguillés sur les différents ateliers prévus pour la journée (connaissances des aéronefs, histoire de l'aéronautique, navigation, météorologie et pétanque).

Une présentation du Brevet d'initiation à l'aéronautique (BIA) a également permis aux élèves de s'informer sur l'opportunité de passer un premier diplôme en lien avec l'aviation à partir de 13 ans. Généralement, forts de cette première expérience et bien renseignés sur les atouts du BIA, quelques élèves de 3e s'inscrivent à la rentrée suivante pour passer ce diplôme, en plus du DNB.

Après quelques craintes vite dissipées, les élèves de 4e ont tous apprécié les sensations lors du vol et les magnifiques vues glanées au passage.


Vol au dessus de la Roche-Chalais
Pétanque
Histoire de l'aéronautique
Navigation
Connaissance des aéronefs
Tour en avion
Décollage
En fin de journée, les élèves rassemblés ont participé à un quiz de restitution des apprentissages dispensés durant la journée. L'équipe gagnante (Nina, Iris et Louise) s'est vue offrir un tour en avion !

Nous remercions infiniment les adhérents de l'aéroclub de Chalais (Alain N., Alain C., Didier, Jean-Marie, Dominique et Jacques) d'avoir partagé leur passion à nos jeunes avec beaucoup de patience et de dévouement.
Quiz de restitution des savoirs par équipes
Correction des quiz

Toboggans et mousse party

Pour finir l'année en beauté, quoi de mieux qu'un parc d'attraction aquatique ? Il aura fallu pas moins de 2 bus pour acheminer les élèves participants jusqu'à l'Aqualand du bassin d'Arcachon, l'ultime sortie de cohésion avant les grandes vacances.

À la descente du bus, les élèves ont été répartis en groupes et confiés à un adulte référent. Une fois les portiques du parc passés, les jeunes impatients n'ont pas mis longtemps à se mettre en maillot de bain pour aller se frotter aux nombreuses attractions !


Après une photo de famille à la sortie des vestiaires, les collégiens sont partis à l'assaut des réjouissances du parc avec leur groupe respectif. Les toboggans géants ont particulièrement remporté l’adhésion des jeunes dont les cris tonitruants ont résonné toute la journée.


En fin de matinée, l'ensemble du groupe s'est retrouvé pour un pique-nique en commun à l'ombre des arbres du parc. L'après-midi s'est poursuivie avec d'autres rencontres festives auxquelles nos élèves ont participé avec grand enthousiasme : aqua gym, pool party ou encore mousse party. Chaque événement était rythmé par la musique d'un DJ ayant pour mission d'embraser les foules d'élèves et d'enseignants en sortie.
Un grand merci aux personnels accompagnateurs (Mesdames Charloton et Rosset, Messieurs Aldacourrou, Neumann et Abdelli) et aux parents d'élèves présents pour l'occasion (Madame Arrivé et Monsieur Hée).

Bal de promo des 3e


Deux jours après avoir vaillamment planché sur les épreuves du DNB, les élèves de troisième se sont retrouvés une dernière fois au collège avant de quitter définitivement l'établissement. Cette fois, plus question de cours, de révisions ou d'épreuves, l'heure était à la fête et aux réjouissances !
"...l'heure était à la fête et aux réjouissances !"
"...de jolies invitations cartonnées..."

Après avoir lancé de jolies invitations cartonnées à tous les membres de l’établissement et à quelques élèves de 4e, les élèves s'étaient donné rendez-vous pour décorer leur salle avec un coin photo pour immortaliser le moment. Quelques heures plus tard, ils avaient revêtu leurs habits de lumière ; l'ambiance musicale battait son plein grâce aux platines tenues par un ancien élève et l'auberge espagnole foisonnante offrait à chacun de quoi se restaurer avant de retourner danser. Félicitations à Yaël et Bérénice, le roi et la reine du bal, dont l'élégance a été unanimement reconnue par leurs camarades !
Bérénice, reine du bal
Yaël, roi du bal

Les adultes, détendus en cette fin d'année, les surveillaient de loin ou les rejoignaient pour quelques pas de danse ou quelques conversations ponctuées d'anecdotes sur les quatre dernières années passées en leur compagnie. Ces souvenirs ont justement été mis en lumière par le visionnage d'un diaporama préparé par Antoine retraçant leurs aventures de collégiens depuis la classe de 6e. Les exclamations et les rires ont fusé tout au long du défilé de ces photographies !
Chacun se tournant désormais vers son avenir de lycéen, cette dernière soirée au collège restera pour eux un agréable souvenir de l'établissement qui les aura accueillis, accompagnés et vus grandir durant quatre années.
Le diaporama de la soirée par Louis Bonnieu

Sortie botanique pour les 5e !


Pour la dernière journée de l'année scolaire, les élèves de 5e ont joint l'utile à l'agréable à l'occasion d'une petite balade à la découverte de l'environnement autour de La Roche-Chalais. Après avoir dépassé les zones résidentielles et industrielles à la sortie du bourg, ils ont rejoint la rivière puis sont remontés le long de la Dronne jusqu'au pied de la terrasse avant de se diriger vers le collège. 
"Après avoir dépassé les zones résidentielles et industrielles à la sortie du bourg..."
Pendant cette courte randonnée ponctuée de nombreuses pauses, Monsieur Faucheux a initié les jeunes à la botanique, notamment en leur apprenant à reconnaître les arbres des alentours. Comment distingue t-on une feuille de charme d'une feuille de hêtre par exemple ? Simplement en se remémorant la maxime qui dit que "le charme d'Adam est d'être à poil" dixit Monsieur Faucheux (les feuilles de charmes ont des dents tandis que les feuilles d'hêtres ont des poils).
"Le charme d'Adam est est d'être à poil."
Cette "école buissonnière autorisée" a également été l'occasion d'évoquer la phytosociologie, science qui étudie la relation des plantes à leur milieu : par exemple l'aulne se trouve près des cours d'eau, les pins poussent sur les sols acides...

Noyer
Frêne
Aulne
Hêtre

Destinée avant tout à stimuler chez les élèves la capacité à observer ce qui les entoure, mais aussi à cultiver le plaisir de partager un moment entre amis dans la campagne environnante, cette promenade champêtre leur a donc également permis de prendre conscience de la richesse et de la fragilité de la nature de notre contrée.

"...prendre conscience de la richesse et de la fragilité de la nature de notre contrée."

6e/CM2 : Intégration et petit-déjeuner

Les grandes vacances pointent le bout de leur nez ! Il y avait comme un air d'été ce matin au collège Jeanne d'Arc.

Les 6e ont accueilli les CM2 de l'école du Sacré Coeur pour une matinée d'intégration en plusieurs étapes. Ils ont commencé par des ateliers autour de l'éducation au goût (dernier volet d'une série de rencontres consacrées à l'éducation alimentaire). À cette occasion, les 6e ont transmis leurs savoirs à leurs cadets en animant deux ateliers qu'ils avaient déjà expérimenté. Ils ont également présenté le fruit de leurs travaux en arts plastiques (des affiches publicitaires promouvant la nécessité d'un petit déjeuner équilibré) et en français (lecture d'un texte descriptif rédigé en classe sur les sensations gustatives).

Présentation des travaux des 6e aux CM2
Présentation des travaux des 6e aux CM2
Présentation des travaux des 6e aux CM2
Présentation des travaux des 6e aux CM2

Les CM2, très attentifs lors de l'exposition des travaux des grands, se sont aussi prêtés au jeu des ateliers avec beaucoup d’intérêt. Cette expérience s'est conclue par un petit-déjeuner équilibré pris en commun au réfectoire et préparé par les élèves de 6e sous la responsabilité des animatrices diététiciennes.

Ateliers sous la responsabilité des animatrices diététiciennes
Ateliers sous la responsabilité des animatrices diététiciennes
"...petit-déjeuner équilibré pris en commun au réfectoire..."

Après un moment de détente dans la cour, les CM2 et les 6e ont participé par équipes mixtes à un défi lecture sur l'oeuvre "Le Royaume de Kensuké" de Michael Morpurgo. 

Ce temps d'intégration s'est terminé par un pique-nique partagé sur la terrasse aux abords du collège avant que chacun des deux groupes regagne ses pénates.


Sortie vélo et accrobranche pour les 5e

Pour marquer la fin de l'année, les 5e ont mis en oeuvre le projet de classe qu'ils avaient mûri durant plusieurs mois avec Monsieur Abdelli, leur professeur principal.

Cette journée de cohésion avait pour objectif de gagner à vélo l'accrobranche de Saint-Aulaye. Les 5e se sont donc retrouvés au collège pour un départ fixé à 8h30. Munis d'un casque et d'un pique-nique, chaque jeune était paré pour l'aventure !
"Munis d'un casque et d'un pique-nique, chaque jeune était paré pour l'aventure !"
Ce parcours d'environ 17 kilomètres s'est très vite révélé être une épreuve pour certains élèves qui ont dû affronter les reliefs pour le moins irréguliers du Périgord. Mais la bonne humeur ambiante, l'esprit de cohésion et le charme des chemins de traverse empruntés par les cyclistes ont su motiver le groupe qui est parvenu à arriver à bon port en fin de matinée.
Après un pique-nique et quelques activités de plein air prévues pour l'occasion (mölkky et pétanque), les élèves ont enfilé leurs baudriers d'accrobranche sous la houlette des personnels responsables du site qui ont au passage prodigué les consignes de sécurité.
Les 5e se sont enfin élancés sur les parcours variés qu'offrait ce théâtre d'activité à ciel ouvert, enchaînant ponts de singes et autres tyroliennes dans une humeur générale pour le moins euphorique. 
En fin d'après-midi, le minibus du collège est venu chercher le gros des troupes ainsi que les vélos empilés dans une grande remorque prévue à cette effet. Parallèlement, un petit groupe de cyclistes chevronnés s'est porté volontaire pour faire le chemin retour à vélo jusqu'à la Roche-Chalais en compagnie de quelques adultes. 

Au collège, la fin de journée s'est poursuivie par un repas partagé composés de plats que les élèves avaient préalablement déposés avant leur périple.

Nous remercions les enseignants présents ce jour (Messieurs, Abdelli, Aldacourrou et Neumann) ainsi que les parents d'élèves venus prêter main forte (Messieurs Morales et Robinson).

Bravo aux élèves de 5e !

Fete du collège

Cette année, la traditionnelle fête du collège a eu lieu dans la salle des fêtes de St Michel de Rivière le vendredi 23 juin en fin de journée.

Comme tous les ans à cette occasion, les familles ont admiré les réalisations des élèves suite aux nombreux ateliers menés tout au long de l'année mais aussi aux travaux liés à une discipline : exposition de photos et de créations d'élèves réalisées en classe  (photos légendées du séjour en Pologne des 3e dans le cadre de l'étude de la Shoah, illustration de certains vers de la tirade du nez dans Cyrano,...), stand de l'atelier solidaire, démonstrations des ateliers musicaux (guitare, basse, batterie) et de la chorale, chant en espagnol avec la classe de 5e, représentations de l'atelier théâtre, déclamation de poèmes aux quatre coins de la salle, mise en scène des accessoires de l'atelier chevalerie...
chorale
orchestre
déclamation de poèmes
chevalerie
Dans cette ambiance chaleureuse et détendue, l'assistance ne s'est pas fait prier pour encourager et applaudir tous les élèves lors de leurs prestations. L'APEL était bien entendu présente pour proposer une restauration aux familles et assurer l'intendance ; l'association a également profité de l'entracte pour procéder au tirage au sort de la tombola.
Enfin, les traditionnels prix de fin d'année ont été décernés par les professeurs principaux aux élèves méritants de chaque classe, sous les applaudissements de leurs camarades et de leurs enseignants. Les élèves de troisième, qui quittent l'établissement cette année, ont clôturé la soirée en remerciant personnellement tous les membres de la communauté éducative et en offrant à chacun d'eux un petit cadeau personnalisé agrémenté d'un discours en souvenir de leurs quatre années passées au collège.
Remise des prix en 6e
Remise des prix en 3e
Aurevoir les 3e !
Nous remercions les membres de l'APEL, l'équipe éducative du collège, nos élèves et leur famille qui ont oeuvré tous ensemble par leur présence à la réussite de cette fête,un moment important et fédérateur de la vie de l'établissement avant la grande coupure des vacances d'été. Ces quelques heures partagées sont bien entendu l'occasion de renforcer notre esprit familial, de mettre à l'honneur nos élèves, de créer de nouveaux liens et de faire la lumière sur des aspects de la vie de l'établissement parfois méconnus des familles.Un grand merci à la mairie de St Michel de Rivière pour la mise à disposition de la salle des fêtes.


Les membres de l'APEL
Les membres de l'APEL
Les membres de l'APEL entourés des directrices du collège et de l'école

Tableau d'honneur (mai-juin 2023)

Le dernier tableau d'honneur de l'année (reproduit ci-dessous) récompense 8 élèves (deux dans chaque niveau). Un grand bravo aux lauréats !
Un grand bravo aux lauréats !

Soirée retour du Portugal au cinéma


Pour finir l'aventure portugaise par un ultime moment de partage et revivre les péripéties des élèves, le collège a convié les familles des participants au voyage au Portugal à une soirée diaporama au cinéma de la Roche-Chalais.

Une fois le film diffusé, un pot de l'amitié a réuni les parents, les élèves, les enseignant et les courageux accompagnateurs. Les anecdotes sur le séjour allaient bon train.

Un grand merci à Madame Guérin pour la réalisation de ce diaporama souvenir.
Séance diaporama
Séance diaporama
Pot de l'amitié
Pot de l'amitié

Le diaporama du voyage au Portugal

1... 2... 3... Théâtre !

Le traditionnel projet théâtre mené de concert avec l'école du Sacré-Coeur avait cette année pour thème "le voyage". Les élèves de CM2 et de 6e ont présenté une version du Petit Prince sous forme de 7 scènes extraites de l'œuvre d'Antoine de Saint Exupéry.

Après des répétitions acharnées tout au long de l'année sous la houlette de Mme Faucheux, la création et la recherche de décors et de costumes, ils se sont enfin produits devant un public chaleureux. Toutes les familles des jeunes comédiens étaient conviés à la salle des fêtes de La Roche-Chalais pour assister à la représentation.
La troupe
La troupe
La troupe
La troupe
La troupe
La troupe
Au cours du spectacle, les écoliers des autres niveaux du Sacré Cœur ont également joué les pièces préparés avec leurs enseignantes.
Malgré leur trac et le public nombreux, nos élèves ont déclamé leur texte avec assurance et sont rentrés chez eux fiers de leur performance.

Un parfum de rizières

De passage en France, les soeurs cambodgiennes Sangwath et Tharin de la congrégation des Amantes de la Sainte Croix nous ont fait l'immense honneur de s'arrêter au collège Jeanne d'Arc. Ces religieuses catholiques qui officient dans les zones rurales de l'est du Cambodge sont investies de nombreuses responsabilités notamment dans le domaine de l'éducation. L'occasion était donc trop belle pour ne pas évoquer les destins de vie différents des élèves d'ici et de là bas.

Collège Jeanne d'Arc de la Roche-Chalais
Lycée Chomroeunvichea de Prey Veng
Durant toute la matinée, elles sont allées à la rencontre de chaque classe pour raconter le Cambodge à l'aide d'un diaporama qu'elles avaient soigneusement préparé pour l'occasion. D'entrée de jeu, elles ont expliqué à nos jeunes comment il était d'usage de se saluer dans cette partie du Monde. Elles ont joint leurs mains et se sont inclinées, geste que les élèves ont imité pour leur rendre la politesse.

Les premières minutes de l'exposé ont été consacrées à une présentation très générale de ce petit royaume d'Asie du sud-est de 15 millions d'âmes dont la langue et l'alphabet sont le Khmer. Des éléments culturels ont également été distillés à travers des photos des temples d'Angkor Wat et des danseuses traditionnelles cambodgiennes dont la grâce n'a d'autre dessein que de représenter les anges célestes de la mythologie hindoue. 

Temples d'Angkor Wat
Danseuse céleste (Apsara)
Dans un 2e temps, les soeurs ont évoqué leur expérience de religieuses catholiques dans un pays bouddhiste à 95 %. Elle ont parlé de leur travail dans le domaine de l'éducation et de leurs oeuvres auprès des plus pauvres.

Cette rencontre a suscité le très vif intérêt des collégiens qui ont multiplié les questions à mesure que défilaient dans la lentille du vidéo projecteur les photos illustrant les modes de vies de leurs congénères  asiatiques. 
"...rencontre aussi captivante qu'inattendue..."
"...rencontre aussi captivante qu'inattendue..."
Cette rencontre aussi captivante qu'inattendue est passée trop vite et aurait sans doute nécessité davantage que 50 minutes pour permettre aux élèves d'assouvir leur curiosité pour cette culture et ces modes de vie aux antipodes de leur quotidien. 

Nous remercions très chaleureusement les soeurs pour le temps qu'elles ont su accorder à notre collège avec beaucoup d'enthousiasme et espérons les revoir un jour à la Roche-Chalais.  
Accueil des soeurs au collège Jeanne d'Arc
Accueil des soeurs au collège Jeanne d'Arc
Les soeurs et les élèves

Le collège Jeanne d'Arc au Portugal !
(Journal de bord)

Mercredi 10 mai 2023
Vamos para Portugal ! Viva !

Les élèves ont embarqué dans le bus avec beaucoup d'enthousiasme et ont pris place selon leurs affinités. Après avoir rappelé au micro les quelques règles élémentaires à observer à bord, les groupes et leurs adultes référents pour la durée du séjour ont été annoncés (chaque équipe a son bracelet de couleur) ! Pour rappel, les adultes présents sont Monsieur Neumann, Madame Lembert, Madame Charloton, Madame Guérin (maman de Clément en 5e), Monsieur Faure (papa de Matéi en 5e) et Monsieur Fitton (papa de Lucas en 6e). Après la présentation des équipes, chaque élève s'est vu remettre le carnet de voyage, outil de recherche pour les prochains jours. Les premières pages du livret ont d'emblée éveillé la curiosité ! On y trouve notamment un lexique préparé par Madame Guérin qui est lusitophone et des extraits de cartes routières sur lesquels les élèves doivent tracer l'itinéraire au fur et à mesure du trajet. Nous venons de dépasser Bordeaux. Notre premier arrêt est programmé aux alentours de 20h30 juste après la frontière espagnole. Ce sera le moment de notre premier pique-nique !
Premier pique-nique et dodo

Le premier arrêt a eu lieu quelques kilomètres après la frontière espagnole. Pour certains, il était grand temps de se soulager la vessie ! Les élèves ont été invités à se regrouper autour des adultes référents pour les aider à se familiariser avec les visages et prénoms. Si cette aire d'autoroute n'avait rien d'enchanteur, elle avait au moins le mérite d'offrir à nos élèves un large espace abrité du vent. Les jeunes ont pris le temps de se sustenter mais aussi de se dégourdir les jambes.

Après avoir été méticuleusement comptés par leurs référents, les élèves ont regagné leur place dans le bus. De nouvelles consignes ont été dispensées au micro afin de demander à chacun de se reposer ou de respecter le temps de repos des voisins et voisines. Il semblerait que l'excitation laisse progressivement place à la fatigue...
Jeudi 11 mai 2023
À quelques kilomètres du Portugal...

La nuit fut courte. Les plus chanceux d'entre nous ne sont parvenus à dormir guère plus de 3 heures et ce, au prix d'exercices de contorsion quasi ininterrompus tout au long de la nuit. Néanmoins, les sourires que l'on devine sur les visages en cette fin de nuit traduisent un moral qui demeure au beau fixe ! Il est 5h, nous sommes dans la pampa à une dizaine de kilomètres de la frontière portugaise...

Le bazar dans lequel nous faisons escale regorge de produits typiques espagnols et même portugais ! Nous nous rapprochons à grands pas de notre destination finale. Pendant que certains s'entêtent à trouver le sommeil dans le bus, d'autres déambulent dans cette caverne d'Ali Baba des plaines...
Coimbra ou le cœur universitaire du Portugal

Après une courte nuit dans le bus, les élèves ont débarqué aux alentours de 9h sur les rives du Mondego, la rivière autrefois asséchée tous les étés qui traverse la ville de Coimbra. Une grande esplanade parsemée d'arbres et de tables à pique-nique n'attendait que nous pour le petit-déjeuner que nous avons sorti des soutes et distribué aux jeunes. Comme nous avions un peu de temps à tuer jusqu'au rendez-vous de 10h avec Pedro (notre guide) nous avons sorti ballons et freesbees pour des jeux sportifs improvisés auxquels une grande partie du groupe s'est jointe sans se faire prier !



À 9h30, nous nous sommes mis en route pour gagner à pieds la ville haute de Coimbra. Donc je résume : nuit blanche, 30 minutes de sport et maintenant 2 km de dénivelé en plein soleil que nos jeunes dévorent aussi facilement que les kilos de Dragibus emportés dans leurs sacs à dos la veille. Au sommet de notre montagne sur laquelle est perchée l'une des plus anciennes universités d'Europe, notre guide Pedro vient à notre rencontre et nous emmène d'emblée au très luxuriant jardin botanique de la ville. Nous découvrons avec émerveillement les splendeurs de ce décor dans lequel trône notamment un "figuier étrangleur" dont le nom renvoie à ses imposantes racines tentaculaires. La serre, le relief, les portiques, les éléments en pierre et en fer forgé concourent tous à la magie des lieux. Après une petite pause près de la grande fontaine, nous nous dirigeons vers l'université.
Au moment où nous pénétrons dans l'enceinte du monument, nous sommes saisis par la blancheur de la pierre calcaire mais aussi par la magnificence de cette très noble institution ! Comme le veut la tradition, nous y croisons des étudiants en cravates et en toges venus faire les photos souvenirs de leur promotion. En surplomb de cette scène, nous admirons le clocher surnommé avec mépris "la chèvre" par les étudiants de jadis qui maudissaient l'édifice parce qu'il leur rappelait sans cesse le commencement des cours auxquels ils devaient se rendre.

Nous commençons par la découverte de la chapelle et de son intérieur qui est un véritable hymne national portugais : du baroque, du rococo, un orgue qui éblouit, des "azulejos" (carreaux bleutés typiques du Portugal) qui tapissent les murs. Bref, toute la splendeur passée d'un empire résumée dans cette seule chapelle.

Pedro nous fait ensuite accéder à la vieille bibliothèque de l'université dont certains livres imprimés datent du XVe siècle ! Les visites sont très régulées, on y rentre comme dans un coffre fort, par petits groupes afin de préserver un air sain et ne pas détériorer les livres. Les photos sont interdites. Pedro nous explique que des chauve souris gardent les lieux et contribuent également à la sauvegarde de ce précieux patrimoine en mangeant les insectes indésirables. À la sortie de l'université, nous immortalisons notre visite par une photo de famille sur les marches de l'université. Comme le veut la tradition, en ces lieux, les filles posent assises et les garçons debout. Nous quittons notre guide et retrouvons la ville basse.
Portugal miniature

L'après-midi, nous sommes redescendus à la ville basse de Coimbra où se trouvait le "Portugal dos Pequenitos", sorte de "France Miniatures" version portugaise. Je dois dire qu'en tant qu'adulte, les photos que nous avions vues de l'endroit sur internet pouvaient nous questionner. Ce parc reproduisant les grands monuments et les styles architecturaux du pays semblait certes très mignon mais sans doute pas de nature à tenir nos collégiens en haleine au delà d'une heure de visite. Je reconnais que nous avons craint une forme de lassitude de la part des élèves. L'effet redouté ne s'est en fait jamais produit en 3 heures de temps passées dans le parc ! 

Dès l'entrée, nous avons regroupé les élèves et expliqué les modalités du jeu concours auquel ils devaient prendre part dans le cadre de leur carnet de voyage. Chaque équipe avait pour mission de réaliser une photo originale jouant avec les proportions des bâtiments miniaturisés et de "se mettre en scène en faisant quelque chose d'impossible à faire avec une vraie maison". Contre toute attente, les collégiens se sont complètement pris au jeu et ont déambulé inlassablement dans les allées du parc à la recherche du meilleur cliché possible ! Quand j'ai évoqué notre départ des lieux, une élève de 4e s'est même étonnée par un "déjà ?!" qui venait du cœur !

Nous avons pu décoller de Coimbra un peu plus tôt que l'horaire initial ce qui est une bonne nouvelle considérant l'état de fatigue générale des troupes. Nous pourrons gagner notre camp de base lisboète au plus vite !
Cette première journée est une véritable réussite. Tout s'est passé de la meilleure des manières sous un soleil éclatant mais jamais étouffant. Le groupe est motivé comme jamais et prêt à dévorer les prochaines étapes de ce périple lusitanien avec la même envie et le même sourire !

Vendredi 12 mai 2023
Prière, travail, liturgie et plage

Nous déjeunons sur les marches du monastère d'Alcobaça à 1h30 en bus de notre camp de base Lisboète. Le même magnifique ciel bleu azur nous accompagne encore et toujours.

La nuit dernière, l'installation dans notre auberge de Lisbonne n'a pas été une sinécure mais les obstacles ne sont pas de nature à effrayer nos collégiens ! Le bus ne pouvant stationner à proximité de l'hôtel, il nous a fallu fournir un ultime effort pour aller chercher nos valises à un kilomètre de là. En dépit de la fatigue, les sourires et la bonne humeur se lisaient sur les visages. Après le repas et quelques dernières formalités, les élèves ont enfin pu intégrer leurs chambrées.

Ce matin, rendez-vous était donc pris au monastère cistercien d'Alcobaça. Nous avons demandé aux élèves de visiter les lieux avec leur groupe respectif pour permettre une plus grande fluidité dans les déplacements. La luminosité est sans doute la caractéristique récurrente des sites que nous visitons depuis le début du périple. Les tons clairs ressortent avec éclat où que nous allions. Avant l'arrivée sur site, un topo avait été dispensé à l'ensemble des élèves. De nombreux détails ont retenu l'attention des jeunes qui ont pris plaisir à découvrir ce lieu remarquable de l'histoire portugaise. Parmi les curiosités : le dortoir connecté à l'église pour aller prier dès le lever, la fine porte du réfectoire qui oblige les moines à ne pas prendre de poids, le cloître et ses orangers ou encore la cuisine et sa monumentale cheminée. L'église du monastère constitue une belle synthèse des styles, avec sa façade extérieure aux tonalités très portugaises et ses voûtes intérieures gothiques référence à l'abbaye Notre-Dame de Cîteaux en France, fondatrice de l'ordre cistercien qui met la prière, le travail et la vie liturgique au centre de ses préoccupations.
Les bourrasques de Nazaré

L'après-midi nous débarquons à Nazaré, ville côtière du Portugal réputée pour ses vagues et ses surfeurs. Le chauffeur du bus nous dépose non loin du phare, où nous accédons rapidement à une plate-forme panoramique perchée sur une corniche qui surplombe la ville et la plage. Nous sommes subjugués par la vue et les rouleaux qui parcourent l'océan et viennent s'échouer sur le sable. Les élèves doivent écrire dans leur carnet de voyage quelques vers que leur inspirent les lieux. 
À proximité du point de vue se tiennent de nombreuses boutiques souvenirs. Les enfants ne peuvent s'empêcher d'y pénétrer. 


Après quelques achats, nous décidons d'emprunter le sentier escarpé qui est censé nous mener à la plage. Nous y parvenons assez rapidement. Nous nous déchaussons et commençons à nous diriger vers l'écume des vagues qui meurent sur le sable. L'engouement est immédiat, les élèves sont électrisés par les lieux, certains entreprennent des jeux de plage, d'autres vont tremper leurs pieds dans l'océan. D'autres encore savourent simplement de s'étendre sur le sable. Le vent est si fort qu'il créé parfois de mini tempêtes de sable. À chaque bourrasque, nous nous protégeons le visage. Les jeux se poursuivent une partie de l'après-midi jusqu'à ce que le chauffeur vienne nous récupérer vers 17h sur la promenade qui fait face à l'océan.
Une fois à bord, nos élèves accusent le coup. Les embruns semblent en avoir achevé certains qui s'endorment presque instantanément. À l'arrivée à l'auberge, le commentaire spontané d'un 5e traduit bien l'humeur générale du groupe après la journée passée et tombe comme un véritable cadeau : "Monsieur, j'ai vraiment adoré cette journée !"
Samedi 13 mai 2023
"E PLURIBUS UNUM"

La journée d'aujourd'hui était sans doute la plus chargée de la semaine. Les activités programmées étaient nombreuses et représentaient un petit défi logistique. Comment manœuvrer une cohorte de 69 élèves pour être à l'heure à toutes les visites de la journée ?

La première étape fut le "Palacio da Pena" à 1h de Lisbonne, un monument remarquable perché sur une montagne dans un écrin de 200 hectares de verdure luxuriante. Ce château construit au XIXe siècle est un ovni architectonique qui s'inspire de nombreux styles (le manuelin, le mauresque, le romantique). Quand on arrive, on est surpris par les couleurs vives de l'édifice, par les nombreux ornements et toute cette dentelle de motifs, de carreaux, de bas reliefs et d'éléments décoratifs en tout genre. Nous avons d'abord pensé que le bus nous déposerait à proximité du bâtiment puis nous avons compris que cela n'était pas possible et qu'il nous fallait prendre une navette plus petite pour nous amener à notre destination finale. Nous avons donc pris cette navette depuis Sintra. Nous étions entassés mais la bonne humeur générale présidait comme à son habitude. Au pied de cette montagne, nous avons compris que nous n'étions pas au bout de nos peines et qu'une fois entrés dans l'enceinte du monument, il nous fallait encore gravir les 500 mètres de dénivelé jusqu'à la porte principale du châteaux. Les élèves ont mangé les marches avec une facilité déconcertante. Pas plus sportifs que d'autres, ils se faisaient simplement une joie de voir une chose de plus dans ce voyage. D'autres rendez-vous dans la journée nous ont hélas contraint à accélérer cette visite qui pourtant regorgeait de curiosité et de motifs d'émerveillement. Le carnet de voyage proposait aux élèves de poser leur regard sur un élément architectural spécifique de la structure (un bout de muraille, une porte, une fenêtre...) et d'essayer de le croquer en dessin. Il a fallu se résoudre à quitter cet imaginaire romantique précipitamment car le Cristo Rei était notre seconde étape de la journée avant une 3e étape programmée au Stade de la Luz.
Nous sommes redescendus et nous avons retrouvé notre bus. Après les difficultés pour manœuvrer notre bus colossal dans les quartiers portugais, nous nous pensions tirés d'affaire. Le chemin était tout tracé jusqu'au Cristo Rei. Mais c'était sans compter les travaux et restrictions d'accès auxquels une grande ville comme Lisbonne doit régulièrement faire face. Après bien des péripéties qui ont même conduit les accompagnateurs à réguler le trafic urbain pour les besoins de manœuvres du chauffeur, nous avons réussi à atteindre le sanctuaire du Christ Roi suscitant l'admiration d'autres chauffeurs de bus qui avaient réussi à se frayer un chemin mais au prix d'égratinures sur leurs véhicules ! Nos élèves ont donc entamé la longue queue de l'ascenseur censé les mener au sommet du socle de cette immense statue du "Christ Roi" cousin du "Christ Rédempteur" à Rio. Quand vint notre tour, après que le premier groupe eut pris l'ascenseur pour gravir l'édifice, les gardiens des lieux nous ont annoncé que l'ascenseur était tombé en panne et que les visites étaient donc terminées. Quelle désillusion ! Tant d'efforts non récompensés ! Nos élèves le méritaient tellement ! Après avoir été remboursés, nous avons attendu que l'unique groupe qui avait réussi à atteindre le sommet descende par les escaliers de secours. Si cela ne nous a pas empêchés d'admirer la magique vue sur le Tage et le pont du 25 Avril, nous avons été déçus. Nous le méritions ! Pas le temps de s'apesantir, nous étions attendus pour la visite du stade de la Luz, antre des joueurs du mythique club de foot du Benfica. 

Rendez-vous était pris avec notre guide non loin de la statue d'Euzebio, le plus grand joueur de l'histoire du club. Après avoir vu le musée, nous avons découvert les coursives du stades, les vestiaires, la salle de conférence de presse où nos élèves ont pu se prendre en photo sur les fauteuils réservés aux joueurs pour les séances de questions/réponses avec les journalistes. La visite s'est terminée par une incontournable incursion dans la boutique souvenirs du club.
Les deux Champions League remportées par le Benfica

La journée a été dense et pas toujours facile parce qu'elle a obligé les élèves à prendre sur eux, à s'adapter aux changements de programme, à être réactifs afin de respecter les horaires. Aucun ne s'est plaint. Le groupe a toujours été exemplaire. Même avec des aléas, même avec des ratés, les élèves ont toujours conservé un bon état d'esprit. Ils ont certes de la chance de voyager mais ils méritent les moments qu'ils vivent. Nous sommes très fiers d'eux ! "E Pluribus Unum" dit la devise latine du Benfica. "De plusieurs, un seul" dirait le français. Nos jeunes répondent à cette devise en ce qu'ils partagent clairement les mêmes valeurs du collège qu'ils représentent aujourd'hui.
Dimanche 14 mai 2023
Le grand final

En cette fin de séjour, la journée a débuté par le chargement des valises après notre dernier petit-déjeuner à l'auberge.

Nous nous sommes ensuite rendus dans le quartier de Belém pour l'ultime étape de notre voyage. Comme à chaque fois, le même ciel bleu vierge de nuages était présent à notre arrivée. Très vite les jeunes se sont constitués par équipes pour un rallye photos qui allait leur faire découvrir cette partie de la ville et ses monuments les plus emblématiques ainsi que le jardin botanique tropical !

À 11h, les 6 groupes se sont retrouvés pour une dégustation à la boulangerie où en 1837 a commencé la confection des Pastéis de Belém d'après une ancienne recette du Monastère des Hiéronymites voisin. Ces petits flans feuilletés, plus connus sous le nom de Pastéis de Nata en France, ont régalé les papilles de nos élèves qui une fois rassasiés, ont pu poursuivre leur rallye avant le rendez-vous des équipes au jardin botanique à 12h30.
Le jeu s'est poursuivi dans ce jardin botanique qui évoquait par son esthétique et ses essences d'arbres le passé colonial du Portugal. Nous avons la surprise d'être accueillis par de magnifiques paons qui ont très vite compris qu'ils avaient face à eux un public captivé. À plusieurs reprises, ils ont déployé leurs plumes avec toute la majesté qu'on leur connait !

À 13h45, le grand jeu du rallye photos s'est terminé. Après décompte des points, nous avons annoncé les vainqueurs. À l' issue de ce jeu, les groupes et adultes ont participé à un quiz de 20 questions sur le Portugal en conclusion de ce voyage.

À 14h30, il était déjà temps d'aller à la rencontre de la splendeur de l'édifice des Hiéronymites qui fait toute la renommée du quartier de Belém. Ce monastère exceptionnel dont la construction à été ordonnée sous Manuel Ier à l'époque des grandes découvertes et aujourd'hui inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO constitue une merveilleuse dentelle architecturale qui nous subjugue à chaque détour !

Après avoir visité chaque recoin du monastère, les groupes ont flâné une bonne partie de l'après-midi dans les parcs, dans les boutiques de souvenirs et aux abords de lieux mettant à l'honneur l'art de vivre à la portugaise (café, boulangerie...).
En fin d'après-midi, nous avons marché en direction du pont du 25 avril où nous avons gagné notre restaurant. L'heure était à la fête, les résultats du quiz sur le Portugal réalisés plus tôt dans la journée ont été annoncés puis les enfants ont pu profiter de la déco et de l'atmosphère jazzy des lieux qui offrait une jolie vue sur le pont du 25 avril. Après avoir bien mangé et bien bu (du Coca), c'est avec la peau du ventre bien tendue que nos ouailles ont retrouvé le bus. L'effervescence acquise au gré de la soirée a perduré à bord du bus avec une séance de karaoké endiablée. Les élèves chauffés à blanc (sans doute par le coca) ont chanté jusqu'à plus soif.

À minuit, nous avons annoncé l'extinction des feux et là, miracle, en très peu de temps quasiment tout le monde a trouvé un sommeil profond !
Jeudi 11 mai 2023
Mens sana in corpore sano

Alors que la majorité des élèves arrivait au Portugal pour 6 jours de découvertes, le groupe resté au collège a bénéficié ce jeudi 11 mai d'une sortie "culturo-sportive" à Libourne.

Dans un premier temps, les élèves ont rejoint le pôle nautique des Dagueys où un instructeur leur a fait découvrir durant toute la matinée un sport méconnu : l'aviron. Le Club Nautique de Libourne (CNL) dispose d'équipements et d'infrastructures importantes pour cette pratique sportive.

"...équipements et d'infrastructures importantes..."
Pour commencer, ils ont pu s'exercer à réaliser les bons gestes grâce à des machines spécialement conçues. Après quelques minutes d'entrainement et une pause "gilet de sauvetage", ils ont pris la direction du ponton pour embarquer sur une vraie embarcation de huit places !

"...s'exercer à réaliser les bons gestes..."
"...s'exercer à réaliser les bons gestes..."


La difficulté principale pour débuter l'aviron réside dans la coordination parfaite des équipiers qui elle seule permet de faire avancer le bateau en ligne droite. Ce sport est donc un bon moyen de tester la capacité d'une équipe à s'entendre autour du barreur. Après quelques essais infructueux, chaque équipe, volontaire malgré son inexpérience, a réussi à guider son embarcation sur quelques centaines de mètres. Les collégiens ont été salués par leur entraineur pour leur attention et leur calme durant cette initiation. Le collège remercie vivement le CNL pour son accueil chaleureux. 




Après un pique-nique et une petite pause "détente" au bord du lac, la journée s'est poursuivie aux anciennes casernes de Libourne pour admirer une exposition des œuvres du célèbre street-artiste Banksy. Cette exposition présente environ 250 oeuvres (ou photos d'oeuvres) réunies dans la BMC (Banksy Modeste Collection). Libre d'accès, elle vise aussi à récolter des fonds destinés à des associations partenaires qui oeuvrent pour la solidarité.

Banksy Modeste Collection
Banksy Modeste Collection
Banksy Modeste Collection
Banksy Modeste Collection
Guidés par Mme Mathieu, leur professeure d'arts plastiques, les collégiens ont complété un formulaire de quelques questions destinés à stimuler leur attention et leur curiosité pour les oeuvres engagées de cet artiste mystérieux. Nous espérons que cette journée aura permis à certains élèves de se découvrir de nouveaux centres d'intérêts, mais nous sommes sûrs qu'elle aura été pour eux l'occasion de renforcer leurs liens au travers d'activités auxquelles ils ont rarement accès.

Les élèves de l'atelier journal et d'autres racontent...


Matinée sur l'eau...

Le matin, nous sommes arrivés comme une journée normale à 8h, mais vers 8h15 quand la sonnerie a retenti, nous sommes partis en bus, pour aller faire de l'aviron (c'était trop cool !). Les 5e étaient dans la voiture de la professeure de Mathématiques (c'etait le professeur de Physique-Chimie qui conduisait). Les 6e étaient dans un bus et les 4e étaient dans un second bus.

Nous sommes arrivés vers 9h15 environ au lac des Dagueys à Libourne, un monsieur nous a montré tous les bateaux , la plupart coûtent 50 000 euros ou plus (vraiment cher!). Les petits bateaux sont très fragiles.Après ça, nous nous sommes entraînés sur des machines (des rameurs hydrauliques) pour nous montrer comment ramer pendant quinze minutes. Ensuite nous sommes allés sur l'eau, nous étions 9 par bateaux, 1 barreur (qui ne connaissait pas sa droite et sa gauche, aïe !) et 8 rameurs. Nous sommes restés pendant environ une heure à pratiquer l'aviron.

Quand nous sommes sortis de l'eau nous avons tous mangé dans une salle parce qu'il pleuvait. Puis quand le soleil est réapparu, nous avons joué au bord du lac, les 6e et les 5e ont fait de la tyrolienne et les autres de la balançoire avec le professeur de Physique-Chimie (trop drôle !). Les autres professeurs nous ont regardé. Après 30 minutes, nous sommes partis à l'exposition de Bansky pour l'après-midi. 

Léa et Fanny
Léa (4e)
Fanny (4e)
Focus sur l'aviron 

Pour commencer le monsieur nous a fait tester une machine pour nous apprendre à pagayer : il nous a aussi appris le vocabulaire à utiliser. Au bout de vingt minutes, nous nous sommes installés sur les bateaux (les pieds accrochés par des scratchs) et les fesses sur des sièges coulissants (on les appellent des "coulisses"). Nous étions huit sans le barreur (celui qui nous guide). Une fois sur le bateau, on devait pagayer tous ensemble. Nous sommes restés sur le bateau jusqu'à midi. On devait faire des allers et retours tout en gardant le bateau droit ! Pour que le bateau soit bien droit, l'équipe doit être coordonnée ! Pas évident ! Ensuite pour sortir du bateau, il faut lever les talons sinon on reste bloqué. Nous avons bien aimé cette activité car c'était assez intéressant et c'était une découverte passionnante ! Les mots utilisés sont : "pointe de pieds" (pour rapprocher son siège un maximum de ses pieds) "bâbord" (gauche) "tribord" (droite). Pour que tout le monde pagaie en même temps, le mot utilisé est "tout". 

Inès et Lucie


Inès (4e)
Lucie (4e)
Qui est Bansky, l'artiste exposé à Libourne ? 

Banksy, est un artiste d'art urbain. D'ailleurs, Banksy est son nom d'emprunt car il est anonyme. Personne, ne connait son nom ou son identité. Il serait peut-être britannique. Il a commencé à faire du street art (art de rue) dans les années 1990. Banksy, utilise principalement comme technique le pochoir qui consiste de reproduire plusieurs motifs sur un support par un cache. Les œuvres de BANKSY sont éphémères car elles se dégradent sur les murs où elles sont réalisées, Certaines de ses œuvres n'existent plus. BANKSY est un artiste révolutionnaire, et anti-guerre qui continue de défendre des causes dans ses œuvres, ce qui se confirme dans la Banksy Modeste Collection. Il scande son mécontentement envers la société souvent de manière humoristique.

Parmi les œuvres exposées, nous avons repéré Girl with Ballon ("La fille avec le ballon") qui est très connue. Il a fait ce dessin en 2002. En 2014, il publie sur son site internet cette œuvre mais l'a revisitée parfois. Par exemple, il a recouvert la petite fille d'un voile pour illustrer une réfugiée syrienne.Il y avait aussi Flower Thrower peint en 2003 à Jérusalem sur le mur qui sépare la Palestine et L'Israël. Il cherche à montrer un appel à la paix, en remplaçant les cocktails molotov qui deviennent des fleurs. Banksy s'est toujours beaucoup engagé contre l'exclusion, la violence et la guerre.Nous aimons aussi The armoured Dove : cette œuvre appartient à un contexte politique. Elle est réalisée sur le mur de Gaza, qui sépare l'Israël et la Palestine ainsi que d'autres œuvres du projet "Santa's Ghetto". 

Maha, Zakari et Etienne


Maha
Zakari
Etienne
Vendredi 12 mai 2023
Un ballon et un frisbee suffisent pour être heureux

Après une matinée de révisions dans plusieurs matières, les collégiens restés en France ont pu participer à un tournoi sportif organisé par M. Aldacourrou, leur professeur d'EPS. Répartis en équipes, les jeunes se sont amicalement affrontés dans trois disciplines : le basket, la balle au prisonnier et l'ultimate (un jeu de passes avec un frisbee). L'objectif de cette proposition est de favoriser avant tout la cohésion et la solidarité à travers les équipes réunissant des élèves de tous les niveaux et en mélangeant également garçons et filles. A travers ces confrontations sans enjeu, sous l’arbitrage de leur professeur, les élèves apprennent que le sport est d’abord un plaisir et que l'important n'est pas de gagner mais de partager de bons moments ensemble en donnant le meilleur de soi-même pendant le jeu. 


Lundi 15 mai 2023
Un kilomètre à pied… Dix kilomètres à pied

Les élèves, accompagnés de 4 marcheurs chevronnés de l'association March'Double et de plusieurs professeurs, ont participé à une randonnée de 10 km 350. Après un départ du collège sous un temps incertain, la météo s'est finalement montrée clémente avec des éclaircies fort bienvenues. Le groupe a pris la direction du Nord-Est pour passer le "Pont de Richard", puis a bifurqué vers l'est en direction de "La Motte Barrail". Après avoir mis cap au sud, les randonneurs ont eu droit à une pause ravitaillement bien méritée au lieu dit "Les Gardes". Le collège avait tout prévu : un membre de l’équipe attendait les valeureux marcheurs qui ont ainsi pu se désaltérer et manger des madeleines et des pâtes de fruits afin de repartir de plus belle. Tous ont alors vaillamment repris le chemin jusqu'au "Bois Martin" pour ensuite partir vers le nord-ouest en direction de La Roche-Chalais. C'est ainsi, qu'après presque 3 heures d'efforts, alternant entre forêt et petits chemins, le petit groupe est arrivé au collège peu avant midi. Peu habitués à ce genre d’exercices, les élèves ont apprécié ce moment et n’ont pas vu les kilomètres défiler, trop occupés à discuter dans l’ambiance conviviale qui régnait. Bravo aux vaillants marcheurs et un grand merci aux accompagnateurs de March Double pour cette jolie promenade.
L'après-midi, on teste notre culture générale ! 

Pour terminer ces quelques jours en effectifs réduits alors que leurs camarades étaient sur le chemin du retour après avoir découvert le Portugal, les élèves restés en France se sont fraternellement affrontés lors d'un jeu organisé par le club "Questions pour un champion" de St Privat des Prés qui nous fait l'honneur d'intervenir chaque année dans l'établissement, pour notre plus grand plaisir. Quelques bénévoles du club sont donc venus, accompagnés de leurs buzzers électroniques,  pour organiser un tournoi de culture générale. Les élèves répartis en deux groupes (6e/5e et 4e/3e) ont révisé quelques connaissances tout en s’amusant de la rivalité bonne enfant qui régnait. Après plusieurs manches trépidantes, les gagnantes, Anouk (chez les plus jeunes) et Maha (4e/3e), ont reçu un livre en récompense de leurs bonnes réponses, suscitant ainsi l'admiration de leurs pairs. Tous les participants sont rentrés chez eux ravis de cette après-midi récréative qui leur a aussi permis d'enrichir leur culture. Un grand merci au club pour ce tournoi fort apprécié !
Les élèves de l'atelier journal et d'autres racontent...


Lucie (4e)
Ce lundi matin, nous avons fait environ dix kilomètres à pied avec l'association march’double qui nous avait organisé une randonnée autour de la Roche Chalais.L’activité était vraiment agréable. On était tous réunis pour profiter de ce moment. Nous avons été sur des petites routes et dans la forêt. Nous nous sommes arrêtés vers 10h20 pour manger, boire de l’eau et faire une photo de groupe. Ensuite nous avons continué notre marche jusqu’au collège en arrivant vers midi. 

Lucie
Shemsy (6e)
Lors de l'après-midi du lundi, nous avons participé à des tournois "Questions pour un champion" avec des membres d’un club de Dordogne qui avaient organisé le tournoi pour le collège. Le but est très simple : il faut répondre au plus vite aux questions en appuyant sur un buzzer et atteindre les neuf points. Nous étions séparés en deux groupes les 5e/6e/4e d’un côté et les 3e (trois élèves de 4e) de l’autre.Il y a eu deux manches classiques avec tous les participants puis la demi-finale et enfin la finale.Anouk (5e) et Thao (5e) étaient les finalistes du premier groupe ; Étienne (4e)  et Maha (4e), les finalistes du second groupe ! Finalement à quelques points,  Anouk a gagné chez les 6/5/4 ! Et Maha chez les 4/3 ! Félicitations à elles ! Le club Questions pour un Champion de Saint Privat en Périgord est l’un des quatre clubs de Dordogne. Très actifs, ses membres se réunissent un mardi sur deux et chaque jeudi. Ils organisent régulièrement des "tournois Questions pour un Champion" ou encore des "Dictées collectives". Merci à Bertrand, Christine, Danièle, Éric, Jacques et Marie-Claude de nous avoir partagé votre culture du jeu et votre passion, très communicative ! 

Shemsy

Les 3e en première partie d'une conférence !

"...chaque collégien a commenté l'image qu'il avait sélectionnée en expliquant les raisons de son choix."
En préambule d'une conférence de Denis Toison, auteur d'un livre sur la résistance intitulé "Hercule & Claude, du devoir de Résistance au désir d’humanité", la mairie de La Roche-Chalais avait invité les élèves de 3e du collège de La Roche-Chalais à la salle de cinéma pour témoigner de leur voyage mémoriel en Pologne quelques mois plus tôt.

En effet, à l'occasion des commémorations de la rafle du 8 octobre 1942 et de l'inauguration de deux stèles dans les bourgs Saint-Michel-de-Rivière et Saint-Michel-Léparon, la classe de troisième, guidée et accompagnée par ses professeurs d'histoire-géographie, Monsieur Abdelli et Madame Brugeassou, avait réalisé et présenté un travail remarqué qui l'a conduite à se voir offrir un séjour en Pologne par le Mémorial de la Shoah, dont plusieurs membres étaient présents ce samedi d'octobre. Ce voyage a eu lieu au mois de janvier et il nous a semblé judicieux que les élèves fassent un retour de leur expérience auprès du public, en plus des carnets de bord que chacun a réalisé.

Cette présentation des collégiens a pris la forme d'un diaporama présentant des photographies de leur séjour : chaque collégien a commenté l'image qu'il avait sélectionnée en expliquant les raisons de son choix.Le public a pu ensuite leur poser des questions auxquelles ils ont répondu avec plaisir et sans trop de timidité.
"...un diaporama présentant des photographies de leur séjour..."
Devenus garants de la mémoire de ce lourd passé après cette expérience concrète qui a fait écho aux cours d'histoire-géographie de leurs professeurs, les élèves ont confié qu'ils n'oublieront jamais ce séjour mémoriel. Nous espérons vivement en effet qu'ils se sentiront désormais responsables de faire résonner leur témoignage autour d'eux afin que nul n'oublie ou ne transforme l'Histoire. 

Le sourire, la pelle et les ciseaux

Depuis maintenant 5 ans, l'établissement accueille en son sein Corinne Frémont, une animatrice d'exception, rayonnante, souriante et toujours enthousiaste ! Cette dernière est en effet en charge de deux ateliers hebdomadaires (et pas des moindres), qui font sens dans la constellation d'activités proposées à nos élèves.

Son premier atelier a lieu le jeudi et s'intitule "brico récup". Le concept est simple : créer des choses à partir d'objets usagés. Corinne met donc l'accent sur le réemploi et la nécessité de faire durer au maximum les biens de consommation. A leur très modeste échelle, les élèves contribuent donc à soustraire de nos poubelles ce que nous produisons. Ces déchets en nombre alimentent trop souvent hélas une catastrophe écologique orchestrée : les sites d'enfouissement.
Son deuxième atelier, programmé le mardi, est dédié au jardinage. Là encore, cette activité regorge de vertus pédagogiques. Tout d'abord, cette école du "beau" cultive l'harmonie et la qualité du cadre de vie par l'aménagement et l'entretien d'espaces floraux dans le collège. En outre, cette activité vise à transmettre à nos élèves le lien précieux que nous devrions tous avoir à la terre lorsque l'on vit à la campagne. Quoi de plus noble que de cultiver la terre mais aussi d'apprendre à la respecter pour en tirer ses fruits ?


Ces deux ateliers connaissent un vif succès auprès de nos élèves.Nous leur souhaitons évidemment longue vie car ils sont une véritable plus-value pour le projet pédagogique que nous entendons mener au collège Jeanne d'Arc ! Merci Corinne !

AS : Raid sportif à Lacanau


Depuis plusieurs années déjà, a germé dans l'esprit de Monsieur Aldacourrou la possibilité de faire participer nos élèves à un raid sportif (une compétition incluant de nombreuses épreuves conçue sous forme de parcours par équipes) situé à Lacanau. 

Après avoir noué des contacts avec l'UGSEL 33 (l'Union Générale Sportive de l'Enseignement Libre), le professeur a sélectionné plusieurs adhérents de l'AS tous niveaux confondus pour relever ce défi.
La sélection d'élèves membres de l'AS
C'est sous un soleil radieux que nos élèves ont rejoint la côte. Ce raid à vélo par équipes incluait une multitude d'épreuves telles que le canoë, la course d'orientation, le tir laser ou encore le parcours d'obstacles !
Canoë
Parcours d'obstacles
Tir
Ligne d'arrivée
Un peu groggy par le trajet, nos élèves ont très vite pris la mesure de l'événement où s'affrontaient de nombreux établissements bordelais (le collège Jeanne d'Arc était le seul représentant de Dordogne). Si nos élèves n'ont figuré sur aucun podium, ils ont eu le mérite d'aller au bout de l'effort en terminant tous le parcours en dépit des difficultés et incidents techniques.
"Un peu groggy par le trajet..."
"...de nombreux établissements bordelais..."
Saluons la très belle performance en canoë de nos jeunes qui ont été particulièrement remarqués en devançant largement les établissements Bordelais.
Un grand merci à Messieurs Aldacourrou, Neumann et Mouly pour avoir accompagné les élèves.

Trois petites notes de musique

Sous un soleil printanier, le groupe de chorale du collège Jeanne d'Arc a rendu visite aux résidents de l'EHPAD de La Roche-Chalais pour leur interpréter quelques chansons. Les élèves de l'atelier lecture, habitués à des rencontres bimensuelles, se sont joints à eux pour les encourager et les applaudir tout en s'installant auprès du public qu'ils connaissent bien. Même si, depuis plusieurs semaines, nos apprentis chanteurs avaient consciencieusement préparé ce mini récital avec Madame Mansard, leur professeure de musique, ils sont restés intimidés les premières minutes, victimes du trac des artistes. Heureusement, leur enseignante les a rassurés puis guidés, et, la mélodie aidant, ils ont oublié leurs craintes pour se consacrer à leur répertoire et au plaisir du public.

"...intimidés les premières minutes..."
"...leur enseignante les a rassurés..."
Les aînés, ravis de cette visite de la jeunesse chantante sur la terrasse ombragée, chantonnaient aussi en suivant les paroles et partitions distribuées par le groupe.


"...une assemblée attentive et souriante..."
"...les paroles et partitions distribuées par le groupe."
Les titres variés empruntaient aussi bien à la chanson française classique qu'à des groupes plus modernes : les élèves ont ainsi interprété "Trois petites notes de musique", "Le bal perdu", "La déclaration" et "Seul sur mon tandem" devant une assemblée attentive et souriante qui les a applaudis. 



Après un goûter pris en commun et offert par Annabelle, l'animatrice de l'EHPAD, les chanteurs sont retournés au collège, fiers de leur prestation et d'avoir animé "le temps d'une chanson" le cœur de leurs aïeux.



"...goûter pris en commun et offert par Annabelle, l'animatrice de l'EHPAD..."

Tableau d'honneur (mars-avril 2023)

Déjà le 4e tableau d'honneur de l'année (reproduit ci-dessous) qui récompense 10 élèves (trois en 6e, trois en 5e, deux en 4e et deux en 3e). Un grand bravo aux lauréats !
Un grand bravo aux lauréats !

New Delhi sur Dronne

"...Myriam Bahegne [...] et [...] son amie indienne Shobana Upreti..."

C’est au cours de l’été 2022 qu’est né le projet un peu fou d’un échange culturel avec l’Inde. À cette époque, nous avons reçu la visite de Myriam Bahegne résidente de Saint Aigulin (présidente de l’association “Les Plumes du Gange”) et de son amie indienne Shobana Upreti (organisatrice de voyages) dont l’ambition était de nouer des liens avec des écoles françaises afin de permettre à des collégiens indiens de découvrir la vie en France.
L’opportunité nous a semblé intéressante à plus d’un titre. Outre la possibilité d’avoir un lien avec une culture asiatique, l’échange a d’emblée présenté un intérêt linguistique non négligeable dans un pays très largement anglophone où l’anglais est l’une des langues administratives.

Dès la rentrée, les contacts se sont intensifiés et les réunions successives ont permis de préciser les modalités du projet avec nos partenaires. 
Dans un premier temps, nous avons établi un échange épistolaire thématique avec les établissements partenaires (Pathways et Aurum) et d’autres collèges de la région de New Delhi. Nos élèves de 5e, 4e et 3e se sont vus attribuer des correspondants avec lesquels ils ont échangé deux lettres avant la venue du groupe indien.
Correspondances indiennes
Correspondances indiennes

Dans un deuxième temps, 10 élèves de New Delhi accompagnés de leur professeure de français sont venus en France pour une semaine et demi. Après avoir découvert Paris, nos invités ont pris la direction de Bordeaux puis de la Roche-Chalais où ils ont été accueillis dans les familles de nos élèves.
Groupe des élèves indiens accueillis
Groupe des élèves français accueillants

Le programme alternait une immersion de 3 jours dans nos classes et des visites touristiques autour du patrimoine local (Bordeaux, château de Chalais, découvertes gastronomiques…). 

En visite !
En visite !
En visite !
En visite !

Durant la semaine, les Indiens ont pu présenter leur culture à nos élèves à travers de nombreux exposés illustrés. Leur séjour s’est conclu par la participation à un match de basket professionnel au Palio (Périgueux) et par une soirée d’adieu durant laquelle nos invités ont réalisé des chants et danses traditionnels de l’Inde.
De nouvelles têtes dans les rangs !
Les 4e et les correspondants indiens
Exposé culturel aux élèves et familles du collège
Chants et danses de l'Inde
Chants et danses de l'Inde
La richesse de cette expérience culturelle nous a donné l’envie d’approfondir ce lien avec l’Inde et pourquoi pas, d’essayer un jour d’aller à notre tour, leur rendre visite !

Soirée de folie au Palio

Dans le cadre de l'opération "Tous au stade" soutenue par le Département et dont le but est de promouvoir la pratique sportive de haut niveau, nos collégiens ont pu assister gratuitement à un match du Boulazac Basket Dordogne (BBD) au Palio (en banlieue de Périgueux). Le transport et les billets étaient pris en charge par le Conseil départemental.
"...match du Boulazac Basket Dordogne (BBD) au Palio (en banlieue de Périgueux)."
3e au classement du championnat Pro B, le BBD recevait l'équipe d'Aix Savoie Maurienne devant 3700 personnes. L'enjeu en cette fin de saison était ni plus ni moins la remontée en Pro A. Le BDD a pu compter sur le soutien indéfectible des élèves du collège Jeanne d'Arc venus donner de la voix dans cet antre du basket qu'est la salle du Palio ! Certains des élèves participant à l'opération étaient même venus avec leur correspondant indien de passage dans notre région. 


Bien que donnés largement favoris face à leurs adversaires du jour, les hommes du BDD se sont montrés particulièrement fébriles dès le 1er quart temps accumulant du retard au score. Ce n'est qu'avec beaucoup de difficultés que le BDD est revenu dans la course avant de presque se faire coiffer sur le fil par Aix Maurienne dans la dernière seconde de jeu. Aix a même cru l'emporter, mais après avoir vu l'action à la vidéo, les arbitres ont annulé le dernier panier des visiteurs, offrant, par cette décision, la victoire au BBD (86-85 !)

Il aura fallu trois longue minutes aux arbitres pour décider du sort du match en fin de partie. Autant dire une éternité ! C'est finalement la liesse qui s'est emparée du Palio après que l'arbitre annonce officiellement le refus du dernier panier d'Aix Savoie Maurienne !


Les élèves du collège ont passé une soirée folle et pleine de rebondissements. Nous espérons maintenant tous retrouver notre équipe fétiche du BBD en Pro A l'année prochaine.
"Nous espérons maintenant tous retrouver notre équipe fétiche du BBD en Pro A l'année prochaine."

Solidarité : marche contre le cancer

"...le collège a remis à Agir Cancer Gironde les 200 kg de bouchons..."
Comme chaque année, une marche contre le cancer a été organisée à La Roche-Chalais, sous l'égide de Nadine Levraud qui représente l'association Agir Cancer Gironde (cliquer ici pour retrouver la page Facebook de l'association et les photos de la marche), de March'Double et de la municipalité. 

Fidèle à son engagement à sensibiliser les jeunes aux actions solidaires, le collège Jeanne d'Arc s'est à nouveau associé à cette manifestation. Cette marche de 7 km environ symbolise la volonté et l'unité des participants en faveur de la recherche et des malades.  À l'arrivée, le collège a remis à Agir Cancer Gironde les 200 kg de bouchons en liège récupérés tout au long de l'année. La revente de ces bouchons à des fins de recyclage permet d'aider l'institut Bergonié de Bordeaux dans ses recherches contre le cancer et dans l'accompagnement des malades.

Cette année, environ vingt collégiens, quelques parents et trois membres de l'équipe éducative ont représenté l'établissement en participant à la marche, malgré une météo menaçante. Les élèves ont fait preuve de citoyenneté et d'engagement solidaire tout en partageant un moment agréable. Leur participation figurera symboliquement dans le parcours citoyen inscrit sur leur livret scolaire (LSU).
"Les élèves ont fait preuve de citoyenneté et d'engagement solidaire..."

* "Sono Pazzi Questi Romani ! "
(* "Ils sont fous ces Romains !")

Une fois n'est pas coutume, le collège Jeanne d'Arc avait choisi de programmer sa traditionnelle journée artistique et culturelle dans la capitale de la BD : Angoulême !
Madame Chevalier (français) et Madame Mathieu (arts plastiques), à l'initiative du projet, avaient affrété pas moins de deux bus pour convoyer l'ensemble de nos élèves pour cette journée placée sous le signe du 9e art.

À peine arrivée sur les lieux, l'ensemble du groupe s'est rassemblé devant le musée de la BD pour une photo de famille inédite donnant ainsi le coup d'envoi des déambulations et découvertes en tous genres !
"...photo de famille..."
Scindés en deux groupes (6e/5e et 4e/3e) les collégiens se sont alternativement consacrés à deux activités de découverte le matin et l'après-midi. 

Pendant que l'un visitait le musée de la BD en découvrant notamment l'exposition temporaire sur le rock et la pop mais aussi en admirant des planches originales, dessins et objets dérivés qui composent une extraordinaire collection unique en Europe, l'autre arpentait les rues de la ville en compagnie d'un guide à la recherche des fresques murales rendant hommage aux grands dessinateurs de cet art. Cette promenade réjouissait les yeux mais aussi délivrait aux élèves plusieurs anecdotes historiques et culturelles fort savoureuses grâce à l'érudition du conférencier, c'est ainsi que nos élèves ont appris par exemple que le fameux acronyme latin "SPQR" (Senatus Populus Que Romanus) que l'on retrouve sur les étendards romains dans Astérix avait en réalité un double sens dans la langue italienne ("Sono Pazzi Questi Romani", autrement dit, "ils sont fous ces Romains" en français).
Le pique-nique pris en commun sur l'esplanade du musée de la BD leur a permis d'apprécier les bords verts et chantants de la Charente.
"Le pique-nique pris en commun..."
En fin de journée, avant de reprendre le bus, une poignée d'élèves volontaires a visité le premier étage du musée du papier qui s'est improvisé dans le programme. Les nombreuses maquettes ont ainsi remporté l'adhésion de nos jeunes curieux.
"...une poignée d'élèves volontaires a visité le premier étage du musée du papier..."
Après Bordeaux et Angoulême, d'autres villes auront certainement vocation à être découvertes par nos collégiens durant les prochaines années...

"Tous les mots sont fins quand la moustache est fine."

Dans le cadre des cours de français de 4e, Madame Chevalier a proposé à ses élèves de mettre en scène quelques passages choisis de la célèbre œuvre d’Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac sur le créneau de la pause méridienne, habituellement réservé à la lecture expressive.


La cour de récréation a été investie à de multiples endroits par les élèves volontaires qui ont offert à leurs camarades une déclamation théâtralisée donnant un aperçu attrayant de l’intrigue de la pièce en seulement 10 minutes.

Merci aux apprentis comédiens !

Distribution :

- Cyrano (Étienne, Maha, Ancelin)
- Roxane (Laurence, Dounia)
- Christian (Margot)
- Un fâcheux (Louis)
- Le Vicomte de Valvert (Maël)
- La narratrice, résumant la pièce entre les scènes lues (Louane)
Les 4e et leur professeure de français Madame Chevalier

Un film pour interroger les stéréotypes de genre

Dans le cadre du dispositif "Collège au cinéma", les élèves ont assisté à la projection de Tomboy de Céline Sciamma. Ce film très réaliste sur les questions de l'identité de genre, du respect et de la tolérance a beaucoup marqué les adolescents d'abord parce que les enfants sont sans conteste les héros du film. Nos élèves ont ainsi tous pu s'identifier aux personnages de l'histoire d'autant plus la réalisatrice a choisi de placer sa caméra à hauteur d'enfant.

Le parcours du personnage principal (Laure/Michaël) a suscité beaucoup d'émotions différentes : humour, joie, tristesse, colère et a fait écho aux discours féministes dénonçant l'éducation traditionnelle donnée aux petites filles, considérées trop souvent comme des mères au foyer à éduquer ou des femmes-objets....

Sur le chemin du retour vers le collège, les discussions allaient bon train pour commenter ce film et les préjugés qu'il dénonce notamment sur les activités soi-disant plus adaptées aux garçons. Une fille ne peut-elle pas s'épanouir et même exceller en accomplissant des exploits sportifs (ou d'autres natures) dans des domaines encore trop réservés aux garçons ? 

La professeure de français Mme Chevalier a prévu de poursuivre le débat en classe pour partager les ressentis, décoder le film, prolonger la discussion et balayer certaines idées reçues qui sont encore à l'oeuvre malgré l'évolution des mentalités.

Nous remercions le cinéma Le Club qui nous a comme toujours chaleureusement accueilli pour cette séance. 

La semaine des mathématiques

Retour sur cette semaine marathon mettant les mathématiques à l'honneur et concoctée par Madame Rosset ! 

La semaine nationale des mathématiques, 12e édition, s'est déroulée du 13 au 17 mars au sein de notre établissement. Élèves et adultes ont pu participer à différentes activités proposées tout au long de la semaine.

Lundi 13 mars, les élèves de CM2 de l'école du Sacré Coeur de La Roche-Chalais sont venus au collège et ont participé à un escape game en ligne en binôme avec les 6e.

Bravo aux deux binômes vainqueurs de cet escape game : Pierre-Jean et Maia, Simon et Mathis !



Mardi 14 mars, journée mondiale du nombre Pi, c'était également le Pi-Day au collège. Petits et grands ont pu répondre à quelques questions de culture générale sur le nombre Pi. Iris (4e) et Nolan (3e) ont remporté ce défi !




Jeudi 16 mars, les élèves de 6e et de 5e ont eu la joie de participer à une séance de mathématiques en anglais. Les 6e ont travaillé sur le vocabulaire des polygones tandis que les 5e se sont penchés sur le vocabulaire des équations ("plus", "minus", "equal", "square"...) qui n'a maintenant plus de de secret pour eux. 




Vendredi 17 mars, les élèves de 4e et de 3e ont répondu à un petit quiz de logique et de mathématiques. 
Plusieurs binômes ont su faire preuve de logique et s'en sont très bien sortis.

Enfin, tout au long de la semaine, un concours de poésie autour des mathématiques était ouvert à tous. Elèves de tous niveaux et adultes de l'établissement ont sorti leur plus belle plume pour créer de magnifiques poèmes que vous pouvez consulter ci-dessous :
Les grands gagnants des poèmes sont Iris et son poème "Dis... À quoi ça sert les maths ?" et Paul avec son poème "Les Maths".
Félicitations à tous pour votre implication et votre participation à cette édition de la semaine des mathématiques 2023. Rendez-vous l'année prochaine pour de nouveaux défis...

3e : L'histoire d'un voyage mémoriel en Pologne

Durant le mois de janvier, les élèves de troisième du collège Jeanne d'Arc sont partis à destination de la Pologne dans le cadre d'un projet initié en classe autour de l'histoire locale de la Shoah. Ce travail réalisé sous la houlette de leurs professeurs d'histoire-géographie, M. Abdelli et Mme Brugeassou, s'inscrivait dans le cadre de la commémoration des 80 ans de la rafle d'Angoulême et de l'inauguration de deux stèles commémoratives à Saint-Michel-de-Rivière et à Saint-Michel-Léparon. Cette célébration, organisée par la mairie de La Roche-Chalais et un groupe de bénévoles très actifs et férus d'histoire, s'appuyait sur le concours du Mémorial de la Shoah. 


"...inauguration de deux stèles commémoratives à Saint-Michel-de-Rivière et à Saint-Michel-Léparon."
"...inauguration de deux stèles commémoratives à Saint-Michel-de-Rivière et à Saint-Michel-Léparon."
Après avoir constaté la présence en nombre des élèves et des familles du collège lors de la commémoration du 7 octobre 1942 et écouté leur présentation du gros travail réalisé autour des déportations aux environs de la commune, le Mémorial de la Shoah a décidé de leur financer un séjour d'étude. Cette expérience consistait à leur faire découvrir le site et les travaux menés par le Mémorial à Paris mais aussi les différents lieux mémoriels de la Shoah en Pologne, formant ainsi les élèves à une culture historique, civique et humaniste de cette histoire contemporaine. 


"présentation du [...] travail réalisé autour des déportations..."
"présentation du [...] travail réalisé autour des déportations..."
"présentation du [...] travail réalisé autour des déportations..."
Le premier jour, la classe a découvert le Mémorial de la Shoah en plein cœur de Paris. En plus d'une visite guidée des lieux, le musée leur a proposé un atelier ludique et interactif autour de la vie d'une ancienne déportée d'Auschwitz-Birkenaü, Simone Veil (1917-2017), femme du siècle, magistrate et femme politique française engagée dans de nombreux combats dont celui de l'amélioration des droits de la femme.




"...le Mémorial de la Shoah, a décidé de leur financer un séjour d'étude."
"...la classe a découvert le Mémorial de la Shoah en plein cœur de Paris."
Après une courte nuit parisienne en auberge de jeunesse, les élèves et leurs professeurs accompagnés d'un guide tant passionné que passionnant, Rémy Sebbah, ont pris l'avion pour Cracovie. Une fois arrivés, leur guide polonaise les a accueillis puis accompagnés tout au long du séjour en Pologne. Elle leur a fait découvrir les anciens quartier et cimetière juifs ainsi que l'ancien ghetto juif et l'une des plus vieilles synagogues de Cracovie. La visite s'est conclue par la découverte de l'univers du musée de l'Occupation installé dans l'ancienne usine d'Oskar Schindler (1908-1874), industriel allemand connu pour avoir embauché puis sauvé de nombreux juifs des centres de mise à mort. 



"...les élèves [...] ont pris l'avion pour Cracovie."
"...ancien quartier et cimetières juifs..."
"...ancien ghetto juif..."
"...ancien ghetto juif..."
"...musée de l'Occupation..."
"...ancien ghetto juif..."
Le troisième jour, le groupe s'est rendu sur le site d'Auschwitz-Birkenaü afin d'y visiter les camps de concentration et les centres de mise à mort. Le guide du mémorial, Rémy Sebbah, a pris soin de les accompagner durant cette étape phare du parcours en retraçant l'itinéraire précis des déportés, une fois arrivés à Auschwitz-Birkenaü. Ainsi, la visite a commencé à la Judenrampe devant le wagon à bestiaux dans lequel avaient été raflés les juifs de France. La marche jusqu'au centre de mise à mort (dynamité volontairement par les nazis pour ne laisser aucune trace) les a conduits ensuite dans le couloir à ciel ouvert où étaient jugés d'une manière arbitraire et cruelle ceux dits "aptes" ou "inaptes". Ils ont aussi découvert les baraquements des déportés qui vivaient dans les camps (une minorité étant donné que l'écrasante majorité était envoyée directement dans le centre de mise à mort).
"...la Judenrampe devant le wagon à bestiaux..."
"...baraquements des déportés..."
"...les camps..."
"...centre de mise à mort (dynamité volontairement par les nazis pour ne laisser aucune trace)."
Désireux de rendre hommage à tous ceux qui avaient occupé ces lieux lourds d'histoire, le groupe a organisé une cérémonie de recueillement au "lac des cendres" : après avoir observé un temps de silence, les élèves ont lu un poème et les noms d’une liste de déportés français.
"...cérémonie de recueillement au lac des cendres..."
"...cérémonie de recueillement au lac des cendres..."
Après cette matinée intense, l'après-midi a été consacrée à la visite du musée d'Auschwitz dans lequel les élèves ont découvert les parcours de vie des déportés, résumés à de simples numéros tatoués sur un bras ou inscrits sur un registre.
Entrée du camp
La potence
Valises des déportés
Chaussures des déportées
Chambres à gaz
Chambres à gaz
Fours crématoires
Fours crématoires
Le groupe a ensuite quitté la Pologne en fin d'après-midi pour rentrer en France. Après avoir dormi et pris le petit-déjeuner dans un hôtel du centre de Paris, les élèves et leurs professeurs ont déambulé dans la capitale, arpenté le Champ de Mars, admiré la Dame de fer et pris une pause gourmande sur la place du Trocadéro. La matinée s'étant écoulée après cette parenthèse touristique, le groupe s'est empressé de prendre le métro pour rejoindre la Gare Montparnasse et retrouver son foyer. Durant le trajet, les élèves, toujours studieux, se sont mobilisés pour compiler leurs souvenirs du séjour afin de les rassembler dans un carnet de voyage destiné à retracer les différentes étapes de leur itinéraire, à livrer leurs impressions et ressentis et surtout à en garder une trace indélébile.
Le métro parisien
Le métro parisien
La Dame de fer
La Dame de fer
Cette page d'histoire, aussi hideuse qu'innommable, à présent gravée dans la mémoire de nos élèves, a pris désormais un sens très concret pour eux : ils deviennent à leur tour des passeurs éclairés en lutte contre l'ignorance et la barbarie qui menacent encore et toujours notre liberté, notre égalité, notre fraternité, notre humanité…
Dessin d'un détenu d'Auschwitz

Tableau d'honneur (janvier-février 2023)

Le 3e tableau d'honneur de l'année (reproduit ci-dessous) récompense 9 élèves (deux en 6e, trois en 5e, deux en 4e et deux en 3e). Un grand bravo aux lauréats !
Un grand bravo aux lauréats !

6e - L'essentiel est invisible pour les yeux

C'est avec beaucoup de plaisir que les élèves de 6e ont participé à la deuxième session de l'atelier d'éducation au goût organisé par l'association Caralim (avec la présence de Mme Dumont-Guilbert) en partenariat avec le Centre Hospitalier Intercommunal Ribérac Dronne Double, représenté par Madame Adda et la diététicienne Mme Pasquier.

Après une introduction aux cinq sens lors de la première rencontre, les collégiens se sont penchés cette fois-ci sur la vue, le premier contact sensoriel avec l'aliment, un sens si souvent requis qu'on oublie parfois toute son importance dans notre manière d'apprécier, de juger.
.


"...deuxième session de l'atelier d'éducation au goût..."

Dans un premier temps, les élèves ont enrichi leur vocabulaire en décrivant précisément leur plat préféré tout en fermant les yeux pour mieux se le représenter : à travers les mots, ils ont réfléchi aux différentes caractéristiques relevant d'une description : couleur, texture, odeur, reflets, forme...
Puis, grâce à une expérience haute en couleurs et originale, les enfants ont réalisé l'importance de la vue dans l'envie ou non de manger. Ils ont compris aussi que la vue pouvait parfois "tromper" notre cerveau et donc notre perception des aliments, du monde aussi. Une dégustation de yaourt avec des colorants alimentaires a mis ainsi en évidence l'importance de la vision : les diététiciennes facétieuses avaient en effet glissé un colorant rouge dans un yaourt à l'abricot et un colorant orange dans un yaourt à la fraise. Tous les sens étaient en émoi devant cette révolution colorée : seul un élève a su déjouer le piège et reconnaître la bonne saveur !
Une expérience similaire leur a été proposée avec des jus de fruits : ils ont goûté à un jus de fruit coloré en bleu (jus de pomme d'un producteur local) et ensuite à un jus de fruit coloré en jaune (jus de pomme issu du commerce).
Les collégiens ont conclu que les informations perçues par la vue ne suffisent pas et qu'elles doivent être confirmées par d'autres sens.

C'est avec impatience que la classe de 6e attend maintenant le prochain atelier qui aura pour thème "les saveurs".
Un thème faisant écho à Antoine de Saint-Exupéry

Fame !

Les danseuses de l'atelier de Monsieur Neumann peaufinent leur entraînement intensif de danses en ligne. Semaine après semaine, tous les genres musicaux y passent : bachata, rock, jive, tarentelle, disco...
Ci-dessous sur la chanson "Footloose" de Kenny Loggins (1984). 

5e : Un chevalier chez Dame Chevalier

Dans le cadre des cours de français de 5e, le Seigneur Enguerrand de Castelaube (alias Monsieur Jocelyn Renié) a été invité par Dame Chevalier (ça ne s'invente pas !) à venir présenter aux élèves de 5e les différentes pièces de son armure.
"...se représenter très concrètement les équipements dont étaient jadis dotés les chevaliers."
Cette présentation en 3 dimensions illustrait de manière très concrète un chapitre de français consacré à la légende arthurienne et à l'héroïsme des chevaliers. Cette mise en scène ne manquera pas d'alimenter l'imaginaire de nos élèves et trouvera un écho dans les programmes des autres matières du cursus. 

En histoire, est traitée la période du Moyen-Age, de même qu'en Anglais, la légende d'Arthur et la conquête normande seront justement des thèmes prochainement étudiés.  

Cette démonstration vivante a suscité un vif enthousiasme des élèves qui ont pu se représenter très concrètement les équipements dont étaient jadis dotés les chevaliers. 

Un grand merci à Monsieur Renié d'avoir payé de sa personne pour nous faire découvrir les 30 kilos d'attirail qu'il portait sur lui le jour de son intervention chevaleresque !

Présentation du don du sang en 3e

"Merci à Monsieur Gadrat et au médecin qui l'accompagnait pour cette démarche d'information auprès de nos collégiens."
Les élèves de 3e ont reçu la visite d'ambassadeurs du don du sang en présence de leur professeure de S.V.T.

Cette sensibilisation d'environ une heure a abordé la dimension scientifique mais aussi pratique du don du sang. Les jeunes ont ainsi appris à quoi servent les dons de sang, leur importance dans le cas d'accidents, mais aussi de certaines maladies comme l'hémophilie ou la drépanocytose ainsi que le nom des deux associations référentes. Ensuite, les intervenants leur ont expliqué comment se déroule un don et dans quelles structures : l'inscription, le questionnaire à remplir, la discussion avec un médecin, le don et après la petite collation. Ils ont également énuméré les conditions à remplir pour être apte à donner son sang : qui peut donner son sang, à partir de quel âge....

Cette séance s'inscrit parfaitement dans le parcours citoyen des élèves ; grâce à cet éclairage, nous espérons qu'ils deviendront plus tard des donneurs de sang réguliers conscients de leur place dans la société.
Merci à Monsieur Gadrat et au médecin qui l'accompagnait pour cette démarche d'information auprès de nos collégiens.
"...à quoi servent les dons de sang..."

Mardi Gras en fête !

"...se déguiser et transgresser les interdits."
Mardi Gras nous vient en partie de l'antiquité romaine qui à ce moment de l'année célébrait les Calendes de mars, période pendant laquelle on pouvait se déguiser et transgresser les interdits.

Mais cette fête est aussi et surtout une tradition aux origines chrétiennes qui marque la fin de la "semaine des sept jours gras" avant le Carême, période liturgique de dévotion à Dieu où l'on jeûne. Ce "mardi gras" est donc la dernière chance de manger à foison des produits riches avant privation. Étymologiquement, le mot "Carnaval" vient du latin carne levare qui signifie "ôter la viande", référence au dernier repas "gras".

Aujourd'hui au collège Jeanne d'Arc, il reste de cette tradition une magnifique opportunité d'ajouter une journée de cohésion colorée dans notre calendrier. Se déguiser est en outre un petit défi personnel pour les élèves qui année après année semblent aborder cette échéance avec de plus en plus d'application dans l'originalité des costumes !

En fin de journée, comme à l'accoutumée, nous avons été rejoints par les petits de l'école du Sacré Cœur venus parader dans la cour des grands avant de déguster quelques crêpes.

Cette année, la palme du déguisement est revenue quelques élèves qui se sont particulièrement distingués par leur tenue : Lucas (6e), Romane (6e), William (6e), Jean (5e), Clément (5e), Louane (4e), Margot (4e), Louis (3e) et Lucie (3e). Bravo à eux !

"...une journée de cohésion colorée..."

Des rois et des reines en 6e

Ce vendredi, les élèves de 6e se sont réunis au réfectoire après le déjeuner pour partager les délicieuses galettes qu'ils avaient apportées le matin, souvent confectionnées par leurs parents. 

Outre le plaisir de la dégustation et de la découverte des rois et reines, ce moment convivial, à l'initiative des délégués de classe, participe à la cohésion du groupe classe et entretient un bon état d'esprit parmi les élèves.

Orientation : intervention de l'Armée de Terre en 3e

Comme chaque année, la classe de 3e a eu le plaisir d'accueillir le CIRFA (Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées) de Périgueux. 

L'officier chargé du recrutement a fait une présentation des différents métiers de l'Armée de Terre, de la Marine, de l'Armée de l'Air et des multiples possibilités de recrutement (dès 17 ans et jusqu'à un BAC + 5). 

Très intéressés, les élèves ont ensuite pu poser des questions sur les différentes voies d'accès aux métiers de l'armée et récolter des renseignements sur le statut de réserviste. Plusieurs élèves ont également montré leur intérêt pour le recrutement des Pompiers de Paris.


3e - Projet de promotion de la Nouvelle-Zélande

Dans le cadre d'un chapitre dédié à la Nouvelle-Zélande, les 3e ont eu pour tache finale la réalisation de brochures faisant la promotion touristique du pays du rugby et des maoris !

Cette réalisation mettait à l'honneur les compétences d'anglais travaillées durant le chapitre mais aussi et surtout les capacités d'imagination et de création de nos élèves. Cette brochure de promotion du tourisme en Nouvelle-Zéalande devait en effet inclure des photos de lieux emblématiques mais également des descriptifs détaillés d'activités culturelles et de plein air qu'il est possible de faire pour les potentiels visiteurs. Pour s'aider dans cette mission, les 3e devaient utiliser comme ressource principale le site "100% Pure New Zealand", site financé par le gouvernement néo-zélandais et chargé de faire la promotion du pays dans le Monde.


Ci-dessous l'ensemble des brochures des 3e consultables en ligne :

La grande qualité de réalisation des travaux collectés nous a conduit à contacter l'agence gouvernementale "Tourism New Zealand" dont le siège est basé à Wellington (capitale du pays) afin de leur soumettre les projets de nos élèves et de leur demander de nous dire quels étaient selon eux les travaux qui se démarquaient.

Quelques temps après cette démarche, nous avons eu l'immense surprise de recevoir un message rédigé à 20 000 km de chez nous par Angela Gore, responsable des relations institutionnelles au siège de "Tourism New Zealand". Dans son message, elle n'a pas manqué de louer la qualité des travaux réalisés par nos 3e tout en insistant sur l'enthousiame qu'ils avaient suscité au sein de l'agence "Tourism New Zealand" (les travaux ont été diffusés à l'ensemble des personnels de "Tourism New Zealand" dans le Monde). 
Si pas moins de 8 élèves ont eu la note maximale de 20/20, 4 d'entre eux ont été remarqués par "Tourism New Zealand" pour diverses raisons. 
Les 8 élèves (Eden, Victoria, Anne, Célia, Antoine, Lucie, Jade et Stella) ont été récompensés pour leur travail par un sachet de gourmandises en tout genre. Les 4 élèves lauréats (Lucie, Stella, Jade et Antoine) du vote de "Tourism New Zealand" se sont quant à eux vus remettre un diplôme.

Encore bravo aux 3e et un grand merci à Tourism New Zealand et en particulier à Madame Angela Gore d'avoir pris le temps de s'interesser à nos travaux. 
Récompenses
Récompenses

La madeleine de Proust en avant-première au collège Jeanne d'Arc !

Le lundi 30 janvier a débuté une nouvelle aventure pour la classe de 6e : l'éducation au goût.

Cette initiative est née d'une volonté commune de Mme Adda, chargée de mission de santé publique auprès du Centre Hospitalier Intercommunal Ribérac Dronne Double, de l'association CARALIM (centre aquitain de rééducation alimentaire) et de l'équipe éducative de l'établissement, soucieuse de pallier une certaine ignorance quant à la nécessité d'une alimentation équilibrée ou d'éviter quelques dérives dans la manière de se nourrir.

Ce premier atelier en demi-groupe était animé par deux diététiciennes, Madame Dumont-Guilbert et Madame Pasquier, qui ont présenté le programme aux élèves ainsi que le thème général,à savoir le petit déjeuner idéal, événement qui sera l'aboutissement de ce vaste projet qui s'étendra de janvier à juin.





Cette première prise de contact s'est déroulée autour des 5 sens et s'articulait en trois étapes ; avant, pendant et après la consommation. Les élèves ont d'abord dû découvrir par binôme, en aveugle, un aliment mystère et typique du petit déjeuner. Chacun devait décrire ses sensations au moment de la dégustation.La madeleine de Proust n'a qu'à bien se tenir ! Les jeunes ont ensuite goûté à un de leur produit fétiche du petit-déjeuner : les céréales. Là aussi, chacun a exprimé ses sensations et jugements après cette découverte sensorielle. Ils ont ainsi réalisé que face à un même aliment,  ils ne ressentaient pas tous les mêmes sensations : certains ont senti un petit goût salé, d’autres du miel ou encore de l’acidité...L'adage "les goûts, les couleurs, ça ne discute pas" prenait alors tout son sens!

À l'aide d'expériences concrètes, d'échanges, de fiches d'activités et guidés par les deux diététiciennes et Céline, les élèves ont ainsi abordé avec intérêt et motivation un sujet quotidien qui leur est parfois inconnu ou méconnu. Ils ont hâte de découvrir la suite du programme lors de la prochaine séance qui aura lieu le mardi 28 février.


Concours de lecture expressive en 6e et 5e

Pour la deuxième année consécutive, les élèves de 6e et de 5e ont participé au concours "Si on lisait à voix haute" organisé par Lumni, en partenariat avec l'émission La grande librairie et le ministère de l'Éducation nationale.




Les élèves ont d'abord choisi un texte avec leur professeure de français (Mme Faucheux pour les 6e, Mme Chevalier pour les 5e). Les 6e ont sélectionné un extrait du Petit Prince de Saint-Exupéry, et les 5e un passage du Journal d'Anne Frank. Ils l'ont travaillé durant plusieurs semaines pour le comprendre, "l'apprivoiser" et perfectionner leur expressivité. Les enseignants ont ensuite écouté tous les élèves et ont retenu les quatre meilleurs lecteurs dans chaque classe. Les élèves désignés ont ensuite renouvelé leur lecture quelques jours plus tard devant l'ensemble des deux classes, plusieurs professeurs et membres du personnel pour élire, via un vote, l'élève qui, pour chaque classe, représenterait l'établissement au niveau national.

C'est ainsi que Lhôu Moulinier (6e) et Emma Chaume (5e), les heureuses lauréates, vont enregistrer une vidéo de leur lecture qui sera envoyée aux organisateurs de ce concours.

Nous félicitons tous les élèves qui se sont sérieusement impliqués dans ce bel exercice !
Un grand bravo aux finalistes de 6e et 5e !

Journée portes ouvertes au collège Jeanne d'Arc

Le collège a de nouveau ouvert ses portes au public le mercredi 18 janvier. Comme chaque année, les élèves eux-mêmes (une bonne cinquantaine) ont guidé les familles visiteuses dans l'établissement, à la rencontre des enseignants et des membres du personnel. Chaque intervenant a pu pour se présenter, expliquer ses méthodes, ses attentes et même parfois proposer un atelier en lien avec leur matière ou l'activité qu'il/elle anime au cours de l'année. 


Les collégiens, fidèles ambassadeurs de leur collège, ont démontré tout au long de l'après-midi qu'ils étaient les mieux placés pour donner envie aux écoliers de poursuivre leur scolarité au collège Jeanne d'Arc.


Cette année, malgré une météo perturbée par la neige, de nombreuses familles s'étaient déplacées, bien souvent pour établir un premier contact avec l'établissement en vue d'une inscription de leur enfant dans les années à venir. À la fin de la visite, après une démonstration de danses en ligne et quelques gourmandises, la directrice a reçu bon nombre de familles afin de les conforter dans leur choix et de répondre à leurs dernières questions.

"...malgré une météo perturbée par la neige, de nombreuses familles s'étaient déplacées..."

Journée chic et célébration de l'Épiphanie

La semaine de rentrée a été l'occasion de ressortir les tenues portées pendant les fêtes à l'occasion de la journée chic. Les élèves se sont une nouvelle fois massivement pliés à la tradition avec beaucoup d'enthousiasme ! À différentes heures du jour, la cour de récréation fut le théâtre de séances photos mettant à l'honneur les efforts vestimentaires de nos chers collégiens !

Notons également que ces derniers avaient pour consigne de fournir des efforts particuliers sur la politesse et le langage, afin que l'élégance s'exprime aussi dans l'attitude.
L'après-midi a été quant à elle marquée par la célébration de Noël qui, une fois n'est pas coutume, a été organisée après les vacances et qui du coup est devenue une célébration de l'Épiphanie !
...une célébration de l'Épiphanie !

L'Épiphanie raconte la venue des Rois Mages auprès du berceau de l'enfant Jésus. Selon la légende, ces rois honorèrent le Fils de l'Homme avec de riches présents composés d'or, de myrrhe et d'encens.
L’étoile de Bethléem guidant les Rois Mages jusqu'au berceau de Jésus
Les Rois Mages chargés de riches présents pour le Fils de l'Homme

Comme à chaque ralliement dans l'église de la Roche-Chalais, ce moment a été voulu comme porteur de sens et de cohésion pour les élèves présents. 
La première pierre de cette célébration fut la lecture par les élèves du contes des bougies. Dans cette histoire, les flammes de la paix, de la foi et de l'amour s'éteignent toutes une. Une seule flamme demeure : celle de l'espérance. Cette flamme là seule vient au secours des autres pour les rallumer une à une.
À l'image des Rois Mages, les élèves avaient réfléchi à ce qu'ils pouvaient offrir à leur prochain. Ces offrandes ont été collectées et présentées à travers un panneau exposé pendant la célébration. 
Comme à chaque célébration, chaque classe a solennellement exprimé ses intentions de prières pour leurs proches, leurs enseignants et pour le Monde faisant échos aux paroles du chant entonné en début de célébration : "Viens, sois ma lumière".
"...panneau exposé pendant la célébration."
"...intentions de prières..."
Pour clôturer ce moment de partage, les élèves ont été invité par le Père Olivier à passer devant la Crèche installée dans l'église de la Roche-Chalais.

Viens, sois ma lumière ! (extraits)

"Ta vocation est d'aimer, de t'offrir, de sauver des âmes.
C'est en faisant ce pas que tu réaliseras
Le désir de mon cœur pour toi !
Moi, je ne suis qu'un petit instrument entre ses mains,
Et c'est précisément parce que je ne suis rien
Qu'il veut se servir de moi.

Viens, sois ma lumière, mon feu d'amour,
Porte-moi dans le cœur des pauvres.
Chez les malades, chez les mourants,
Allume la flamme de mon amour !
Viens, sois ma lumière, mon feu d'amour,
Porte-moi dans le cœur des pauvres.
Je les désire et je les aime,
Donne-moi leurs âmes, j'ai soif d'amour !"

Tous nos vœux de bonheur et de réussite !

Joyeux Noël 2022

Toute la communauté éducative du collège Jeanne d'Arc vous souhaite de douces et belles fêtes de Noël. Que la joie et la paix inondent vos coeurs et éclairent vos lendemains. Demeurons des témoins joyeux de l'Espérance qui nous anime.


Alerte rouge !

Le dernier jour de classe avant les réjouissances de Noël était un bon prétexte pour aborder les vacances de la plus festive des manières en se parant de rouge ! Les 6e, 5e et 4e (les 3e étaient en stage)ainsi que l'équipe éducative se sont très largement prêtés au jeu !


Alerte rouge !
Alerte rouge !
Alerte rouge !
Alerte rouge !
À 15h30 avait lieu le traditionnel marché de Noël du Sacré Coeur et du collège à la salle des fêtes de la Roche-Chalais. 

Certains de nos élèves ont chanté, d'autres ont vendu les produits confectionnés dans le cadre des ateliers créatifs de Mesdames Charloton, Thorelle et Frémont que nous remercions vivement pour leur patience et leurs idées au service des collégiens bricoleurs. Les ventes se sont déroulées dans la bonne humeur et l'esprit de Noël grâce notamment au sourire de Mme Fremont présente sur le stand et toujours aux petits soins pour le collège et ses élèves.
Stand de Noël
Stand de Noël
Ce moment de douce félicité a même été marqué par la venue du vrai Père Noël qui nous a gratifiés de sa présence !

Les représentants locaux de la gendarmerie et des pompiers avaient été conviés à nous rejoindre en fin d'après-midi.

À la fois intimidés et fiers, les élèves des deux écoles leur ont remis les messages de remerciements encadrés que chacun d'entre eux avaient pris soin de rédiger durant la semaine accompagnés de petits paquets surprises.  


"Les représentants locaux de la gendarmerie..."

Tableau d'honneur (novembre-décembre 2022)

Le deuxième tableau d'honneur de l'année (reproduit ci-dessous) récompense 9 élèves (deux en 6e, trois en 5e, deux en 4e et deux en 3e). Un grand bravo aux lauréats !
Un grand bravo aux lauréats !

Tournoi sportif : enseignant(e)s VS. élèves

Enseignant(e)s VS. élèves
Quand les cris des participants au tournoi sportif retentissent dans le gymnase, c'est le signe que les vacances ne sont plus très loin ! 

Fidèles à la tradition, les élèves du collège (hormis les 3e qui étaient en stage de découverte du monde de l'entreprise) s'étaient donnés rendez-vous au gymnase de la Roche-Chalais pour affronter leurs enseignants dans une joute intense composée de sports variés et bondissants (ballon prisonnier, basket, tchoukball et ultimate). Tous les sportifs ont oublié leur fatigue du trimestre pour rivaliser d' enthousiasme, de vitesse,et d'esprit d'équipe ! 

La bonne humeur générale qui a présidé à ces olympiades organisées par Monsieur Aldacourrou est le signe indéniable de la réussite de cet événement auquel s'était jointe une bonne partie de l'équipe éducative. 
"La bonne humeur générale qui a présidé à ces olympiades..."

Lecture publique des 3e pendant la pause méridienne 

"...rassemblés dans la cour pour l'occasion."
Le quart d'heure lecture s'est aujourd'hui transformé en une lecture publique offerte par les 3e à l'ensemble des élèves de l'établissement qui s'étaient rassemblés dans la cour pour l'occasion. 

L'oeuvre partagée était "Oscar et la Dame rose" d'Éric-Emmanuel Schmitt. 

Afin de donner un aperçu intégral de l'histoire, des extraits avaient été choisis et compilés par Madame Chevalier (professeure de français des 3e) préalablement à l'activité.

Cette façon de vivre la littérature était inédite au collège Jeanne d'Arc. Notre souhait est bien sur de réitérer l'expérience aussi souvent que possible ! Les 4e se livreront à cet exercice de narration au cours du 2e trimestre puis viendra le tour des 5e au 3e trimestre.


La promotion 2022 reçoit son diplôme du brevet

"...le collège a remis à chaque élève lauréat un mini "yearbook"..."
Les 3e de l'an passé étaient invités à recevoir solennellement leur diplôme national du brevet des mains de leurs enseignants au cours d'une soirée à laquelle ils avaient été conviés.

Les retrouvailles ont alimenté des moments d'émotions partagés par les élèves, familles et professeurs présents tous heureux de se retourner sur ces 4 années de collège qui auront contribué à leur formation et leur épanouissement. 

Petite nouveauté cette année, le collège a remis à chaque élève lauréat un mini "yearbook" incluant notamment les photos souvenirs du bal de promotion de 3e.
Bravo à la promotion 2022 !

En mémoire de ceux tombés pour la France

Après avoir activement participé aux commémorations des rafles du 8 octobre, plus d'une trentaine d'élèves, tous niveaux confondus, ont assisté à la cérémonie républicaine d'hommage aux soldats morts pour la France depuis 1914 jusqu'à nos jours (dernièrement en opération au Mali) .

Comme tous les ans, les collégiens ont été encouragés à venir aux commémorations afin d'entretenir ce devoir de mémoire qui apparaît plus que jamais crucial en ces temps instables toujours tourmentés par les guerres.

"Les Quatre cents coups"

Affiche du film
Dans le cadre du dispositif "collège au cinéma" soutenu par l'État, les élèves ont régulièrement l'opportunité d'enrichir leur culture cinématographique par la découverte d'œuvres variées et atypiques.

Les 6e et 5e ont pu voir "Les Quatre cents coups", un film de François Truffaut de 1959 qui met en scène l'enfance difficile d'Antoine Doinel, ses relations avec ses parents et ses petits larcins qui lui vaudront d'être enfermé dans un centre pour mineurs délinquants. 

D'emblée, cette épopée filmée à la fin des années 50 a offert une fresque historique fascinante qui a permis à nos élèves de se figurer les moindres détails, us et coutumes du quotidien de la classe moyenne française de cette époque. 

Enfin, si certains élèves pouvaient avoir un a priori défavorable à l'idée de voir un vieux film en noir et blanc, force est de constater que beaucoup se sont laissés toucher par l'histoire du héros dont les péripéties, le désarroi affectif et la fuite en avant revêtent un caractère intemporel.

Journée de prévention contre le harcèlement au collège

À l'occasion de la Journée Nationale Non Au Harcèlement, les quatre élèves médiateurs contre le harcèlement du collège ont été présentés à l'ensemble de leurs camarades et au personnel scolaire. Il s'agit de Dounîa COUZYN-LACHGAR et Nina GUILBERT-FAUCONNET, élèves de 4e, et Célia BIGOT et Jade BONNAMY, élèves de 3e.
Les 4 élèves médiateurs : Dounîa COUZYN-LACHGAR, Nina GUILBERT-FAUCONNET, Célia BIGOT et Jade BONNAMY
Elles ont ensuite expliqué leurs premières actions pour cette année : 

- tenue d'une permanence "harcèlement" tous les vendredis de 13h à 13h30 en salle de musique

- mise à disposition des élèves d'une boîte à suggestions "solutions contre le harcèlement"

- création d'une affiche par classe "Non au harcèlement". Cette affiche sera commencée en vie de classe et terminée lors des permanences "harcèlement".La meilleure des affiches sera photocopiée puis collée dans différents lieux de passage.

À la suite de ces annonces, la Maison de Protection des Familles est intervenue auprès des élèves de 4e et 3e. L'adjudante WOLKE accompagnée d'un autre membre de la brigade, Virginie Robin-Lombardo , a animé cet échange d'une heure et demi dans le cadre de la prévention du harcèlement et du cyberharcèlement, sujets hautement sensibles dans tous les établissements scolaires.
Les élèves, souvent férus des réseaux sociaux, ont ainsi pu prendre conscience plus concrètement des dangers qu'ils véhiculent. Après un diaporama et de courtes vidéos sur le harcèlement et toutes les formes qu'il peut prendre, la parole a été donnée aux élèves qui sont intervenus sur leur propre expérience et ont aussi pu poser toutes leurs questions.

Nous remercions vivement Madame Adda qui a piloté avec l'établissement cette action d'information et de prévention ainsi que l'adjudante Wolke et sa collègue. Une 2e édition est prévue le 24 novembre, à destination des élèves de 6e et 5e.

Les 4e reprennent un slam de Grand Corps Malade !

Dans le cadre du cours d'éducation musicale de Madame Mansard, les 4e ont repris tous ensemble le célèbre titre "Roméo kiffe Juliette" de l'artiste slameur Grand Corps Malade.

Chaque groupe d'élèves qui s'est succédé sur les paroles du titre avait eu pour consigne, en plus de déclamer le texte, de joindre le geste au verbe par une mise en scène préalablement élaborée avec soin.

Cette performance collective a été immortalisée avant les vacances de la Toussaint par une vidéo de leur enseignante que nous vous laissons découvrir ci-dessous. Un grand bravo aux 4e ! 

Tableau d'honneur (septembre-octobre 2022)

Le premier tableau d'honneur de l'année (reproduit ci-dessous) récompense 14 élèves (quatre en 6e, deux en 5e, quatre en 4e et trois en 3e). Un grand bravo aux lauréats !
Un grand bravo aux lauréats !

Stage de révisions des vacances de la Toussaint

Le stage de révisions a encore été l'occasion pour certains élèves de jouer les prolongations et de revoir des notions ou points de cours pouvant poser des difficultés ! 

Réunis en petits groupes n'excédant pas une dizaine de personnes, les courageux volontaires ont ainsi bénéficié de révisions studieuses, aussi intensives que fructueuses.

Un grand merci aux professeurs bénévoles qui ont donné de leur temps aux élèves (Messieurs Faucheux et De Weer en mathématiques, Madame Brugeassou en histoire-géographie, Madame Faucheux en français et Monsieur Neumann en anglais). 

Cross solidaire 2022

"Chacune des 12 équipes mixtes de relais était composée d'une douzaine d'élèves allant du CM1 à la 3e, chapeautées par un adulte référent..."
Comme à l'accoutumée, les élèves du collège Jeanne d'Arc et de l'école du Sacré Cœur ont été invités à exprimer leur solidarité pour les malades du cancer (association Agir Cancer Gironde) toute une après-midi.

Chacune des 12 équipes mixtes de relais était composée d'une douzaine d'élèves allant du CM1 à la 3e, chapeautées par un adulte référent qui a parfois même participé à la course !

Cet événement sportif et de cohésion attendu avec impatience par les élèves coïncidait avec les non moins attendues vacances de la Toussaint.

"Be prepared !" (célébration de rentrée)

Lord Baden-Powell, fondateur du scoutisme
La traditionnelle célébration de rentrée, moment de ralliement et de cohésion pour l'ensemble des élèves et de la communauté éducative, avait cette année pour thème la célèbre phrase de Lord Baden-Powell, fondateur du scoutisme : "Be Prepared !" ("Tiens-toi prêt !")

La célébration a commencé par la lecture d'extraits d'un texte d'Aimée Degallier-Martin, femme suisse qui a été une des inspiratrices du mouvement scout féminin de l'entre deux guerres :

« Tu as promis de servir.
"Servir Dieu, ta famille, ton prochain", telle fut ta promesse.
C'est le service que tu as mis au centre de ta vie.
C'est à Lui que tu reviendras toujours après les folles escapades et les doux abandons.
Servir est ton verbe. [...]
Tu sais bien que ta vie ne peut être autre chose qu'une offrande faite à autrui.
Tu as choisi.
Tu es prête. »

Les élèves ont également eu l'occasion d'exprimer au micro leurs intentions classe par classe pour l'année scolaire. Durant la semaine, chacun d'entre eux avait en effet eu l'occasion de réfléchir personnellement à la question "À quoi es-tu prêt(e) ?"  

Pour cette cérémonie, nous avons eu l'honneur d'accueilli le Père Olivier, chanoine régulier de Saint Victor, qui sera désormais en charge des animations pastorales du collège. 
   

3e - Changement climatique et actions !

Sous la houlette de leur professeure de S.V.T, Madame Lossy, les élèves de 3e ont réalisé et animé, durant la semaine de la science, des ateliers de prévention et des conférences sur le changement climatique à destination des enfants du centre de loisirs et de l'école privée du Sacré-Coeur. 

Depuis septembre, ils ont étudié les changements passés, actuels et futurs de notre planète Terre et ont cherché à comprendre l'impact de l'Homme dans ces perturbations climatiques. Ils ont décidé de passer à l'action à l'occasion de cette semaine consacrée à la science dans tous ses états !

Futurs citoyens écoresponsables et engagés, ils ont transmis le message à leurs cadets : sensibilisation aux gestes écocitoyens, exposé sur le cycle de l'eau domestique, sur les méfaits de la fast fashion et sur la formation du "7e continent plastique", entretien avec les acteurs locaux de notre territoire… Autant d'ateliers à la portée des plus jeunes pour prendre conscience de la fragilité de notre planète.

La graine des sciences ainsi plantée, les enfants qui les ont écoutés deviendront très certainement à leur tour des passeurs de savoir comme l'ont été pour l'occasion les brillants élèves du collège Jeanne d'Arc !

1 minute de silence en mémoire de Samuel Paty

Le 16 octobre 2020, Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, était assassiné et décapité devant son collège parce qu'il avait eu le malheur de présenter à ses élèves de 4e des caricatures de Mahomet dans le cadre de son cours d'EMC sur la liberté d'expression.

Ce matin, le collège Jeanne d'Arc se tient debout avec toute la communauté nationale pour observer 1 minute de silence en la mémoire de Samuel Paty mais aussi et surtout pour dire que l'obscurantisme n'a aucune place dans notre pays. 

Anglais 5e : des messages envoyés dans l'espace 

Le chapitre introductif de l'année ("Once upon a time... capsule) était dédié à la thématique des capsules temporelles qui permettent de laisser une trace de soi pour les générations futures en enterrant dans un lieu tenu secret des effets personnels et des messages censés être découverts par ceux et celles qui nous suivrons.

Plutôt que la classique capsule temporelle, nous avons eu le projet fou d'envoyer des messages dans l'espace en anglais (car oui, s'il y a quelqu'un quelque part là haut, il ou elle parle très certainement anglais !).

Les élèves avaient pour tache finale la réalisation d'une courte présentation de soi (name, age, family, likes and dislikes) permettant de réviser les bases de 6e, assortie de la description d'un objet de leur planète cher à eux introduit par une structure au condtionnel ("If I could share an object from my planet that would be..."), un objet qu'ils pourraient mettre dans une capsule temporelle en somme !
Après correction de ces travaux écrits, les 5e pouvaient obtenir 2 points de plus sur leur devoir en allant sur le site spacespeak.com qui permet après inscription d'envoyer gratuitement un message dans l'espace grâce à la transmission via des émetteurs d'ondes radio basés en Floride, au Texas et au Brésil.

Après envoi, le message est publié sur le site et un indicateur permet de savoir en temps réel la distance parcouru pas le dit message. 
À titre d'information, le site qui rappelle que les ondes radio voyagent à la vitesse de la lumière, nous dit qu'il faudra 1,87 ans au message envoyé pour parcourir 45 % de la distance qui nous sépare d'Alpha Centauri, le système planétaire le plus proche du notre. 
Vue d'artiste de la planète Proxima b orbitant autour de l'étoile Proxima Centauri (Crédits : ESO / M. Kornmesser)

Les 80 ans de la rafle du 8 octobre 1942 à La Roche-Chalais

Les élèves de troisième du collège Jeanne d'Arc de La Roche-Chalais ont participé à la journée de commémoration du samedi 8 octobre 2022. 

Après une série de rencontres  - cinématographiques et muséographiques -, cette journée du 8 octobre se plaçait sous l'égide du travail de mémoire. Mémoire des rafles perpétrées sous l'Occupation en général et de la déportation dans les camps de la mort depuis les communes de Saint Michel de Rivière et Saint Michel l'Ecluse et Léparon, en particulier. 

Les habitants et acteurs de ces communes voisines de La Roche-Chalais ainsi que des familles descendantes de déportés juifs ont eu à cœur d'honorer la mémoire d'environ 70 enfants, femmes et hommes juifs qui ont subi les affres de la déportation et dont l'écrasante majorité n'est pas revenue. Parmi eux, les cinq membres de la famille Dembicer ont été déportés entre 1942 (rafle de la salle philharmonique d'Angoulême) et juillet 1944 (convoi 77). Aucun n'est revenu.
"Le brassage générationnel..."
Stèle commémorative dévoilée
Stèle commémorative
"Les élèves du collège Jeanne d'Arc de La Roche-Chalais, présents en nombre..."

Les élèves découvrent Anne Frank en version animée

Affiche du film
La semaine du 3 au 7 octobre, le cinéma Le Club de La Roche Chalais a offert à tous les élèves du collège la projection du film d'animation "Où est Anne Frank ?". Cette réalisation d'Ari Folman retrace l'histoire du fameux Journal et met subtilement en relation la persécution des juifs par les nazis avec la fuite des réfugiés qui arrivent actuellement en Europe. Ce film nous rappelle ainsi que notre humanité est sans cesse remise en cause et que les leçons du "Journal d'Anne Frank" ne doivent jamais être oubliées. Accessible à tous les âges, cette réalisation est sans nul doute un excellent moyen pour entretenir le devoir de mémoire essentiel à notre compréhension du monde et au maintien de la paix, si durement éprouvé ces derniers temps.

Après la projection, les élèves de 5e et de 3e ont participé aux côtés de l'équipe éducative à une conférence débat animée par Maurice Lugassy, intervenant du mémorial de la Shoah.

Monsieur Lugassy est revenu sur plusieurs points du film d'animation avec les élèves tout en leur apportant des précisions sur la déportation des juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. L'échange avec les élèves fut très intéressant et leur a certainement permis de mieux comprendre le parcours d'Anne Frank, et, de manière plus générale, le drame vécu par les familles et les enfants déportés lors de cette guerre.

Un grand merci à Henri Castagna qui a offert la projection à tous les élèves.

5e/3e : Exposition "Les Juifs de France dans la Shoah"

Dans le cadre de leurs cours d'histoire-géographie et pour mieux comprendre les commémorations prochaines d'une rafle dans les villages voisins le 8 octobre 2022, les élèves de 5e et 3e ont visité le 3 octobre l'exposition de la salle des fêtes de La Roche Chalais intitulée "Les Juifs de France dans la Shoah". Cette exposition très documentée, mise à disposition du public par l'ONAC (Office National des Anciens Combattants), a permis aux élèves d'appréhender plus concrètement les discriminations et les persécutions endurées par les Juifs depuis le Moyen-Âge et surtout pendant la Seconde Guerre mondiale et le génocide. 

Les jeunes collégiens ont pu également se représenter la vie quotidienne des juifs et les nombreux tourments subis grâce à la présentation de plusieurs photographies, de documents administratifs et d'objets abandonnés dans leurs propriétés comme des cahiers d'écoliers ou des lettres. Sur place, après leur avoir laissé un temps de visite en autonomie à la suite d'une brève introduction, Mme Brugeassou, leur professeure d'histoire-géographie, a commenté l'exposition auprès des élèves afin de réinvestir ces connaissances en classe.

Merci à Mme Pointet et à Monsieur Hallaire pour leur accueil et ces initiatives essentielles au devoir de mémoire.

La transmission par le témoignage

Dans le cadre du projet de la classe de troisième consacré à l’étude des rafles du 8 octobre 1942 ayant eu lieu à Saint Michel de Rivière et Saint Michel Léparon, Monsieur Jean Peyront, est intervenu dans le cours de Madame Brugeassou, professeur d'histoire-géographie, pour éclairer cette époque par son témoignage direct. 

Monsieur Peyront, âgé de 7 ans en 1942, a raconté aux collégiens ses souvenirs de l'occupation allemande et de la libération. Ces derniers, à la fois curieux et sidérés, ont ensuite pu lui poser des questions auxquelles il a répondu avec force détails : "C'étaient les Allemands qui faisaient passer le brevet de natation aux écoliers. Si un enfant ne voulait pas aller à l'eau, il était poussé et il devait arriver jusqu'à la fin du parcours." Monsieur Peyront a notamment raconté ses souvenirs de jeux avec les enfants juifs dont les familles avaient été déplacées à Saint Michel, avant d'être déportées vers Drancy. "C'est un bon souvenir que cette course aux poulets avec ces garçons qui avaient à peu près mon âge". 

Journée électorale au collège Jeanne d'Arc

Les traditionnelles élections de délégués se sont déroulées comme chaque année avec le plus grand sérieux sous l'égide des 3e de Madame Rosset, classe organisatrice de cette journée citoyenne. 

Après avoir fait un travail de recherche sur ces élections et avoir défini les différents postes à tenir au sein d'un bureau de vote, chaque élève de 3e s'est vu attribué un rôle (secrétaire, assesseur, président...)

L'installation du bureau de vote s'est faite lundi soir grâce au prêt d'une urne et de 3 isoloirs par la mairie de La Roche-Chalais que nous remercions pour leur aimable collaboration. 


Urne
"...chaque élève de 3e s'est vu attribué un rôle..."
"...chaque élève de 3e s'est vu attribué un rôle..."
"...chaque élève de 3e s'est vu attribué un rôle..."
Tous les élèves du collège avaient fait la démarche de s'inscrire préalablement sur les listes électorales et le bureau de vote, installé pour l'occasion au CDI, a ouvert ses portes dès la récréation du matin. 

Une foule d'électeurs s'est présentée au bureau de vote. Tous n'ont pas pu voter le matin mais ont pu se rattraper lors de la pause méridienne. Avant la reprise des cours, tous les élèves avaient ainsi pu voter et les décomptes ont pu commencer dans le calme. 


"Une foule d'électeurs..."
"Une foule d'électeurs..."

Après avoir signé le procès verbal des élections, est enfin arrivée l'annonce tant attendue des résultats à la récréation de l'après-midi.
La classe de 3e est fière de vous annoncer les résultats. Sont élus :

- Maëlys BESSOU et Louis GRELET, en classe de 6,
- Léna HUIBAN et Paul MOULY, en classe de 5e,
- Inès KHAOUDI et Nathan DURU en classe de 4e,
- Stella BLAVETTE et Adam BOUCHTI en classe 3e.

Comme à l'accoutumée, le mode d'élection promeut une stricte parité garçons/filles dans chacune des classes. Toutes nos félicitations aux délégués de l'année scolaire 2022/2023 !


Maëlys BESSOU & Louis GRELET

Classe de 6e

Paul MOULY & Léna HUIBAN

Classe de 5e

Nathan DURU & Inè KHAOUDI

Classe de 4e

Adam BOUCHTI & Stella BLAVETTE

Classe de 3e

6e : festival "À chacun son court"

Les élèves de 6e se sont rendus au cinéma de La Roche-Chalais pour participer au festival "À chacun son court", déclinaison régionale du festival de courts-métrages de Clermont-Ferrand.

Cette manifestation coordonnée par la Bibliothèque départementale en partenariat notamment avec Ciné-Passion en Périgord et la bibliothèque municipale de La Roche-Chalais est une occasion pour les jeunes de découvrir des œuvres cinématographiques contemporaines dans un format qui leur est peu habituel et avec des thématiques et des choix de réalisation qui sortent un peu des sentiers battus.

Encadrés par leurs professeurs et le personnel de l'établissement, les élèves ont rejoint leurs camarades de CM1 et CM2 de l'école du Sacré-Coeur pour assister à la projection de 4 courts-métrages d'une durée totale d’une heure. Après un échange en classe, les élèves ont ensuite été invités à établir le palmarès. Leurs votes contribueront à décerner le prix "Public" de ce festival. Les 6e du collège Jeanne d'Arc ont élu "Maman pleut des cordes", un court-métrage animé de 2021 de Hugo de Faucompret, Javier Navarro Avilés & Dina Velikovskaya.

Grâce à cette participation, les collégiens ont exercé leur sens de l'observation, leur esprit d'analyse et leur écoute tout en développant leur esprit critique. Merci à la bibliothèque pour son invitation et au cinéma pour son accueil toujours aussi chaleureux !

Installation de panneaux d'affichage en 4e

Ce mercredi après-midi ensoleillé a été l'occasion de quelques menus travaux en salle de 4e et dans les espaces communs du bâtiment, dans la continuité de ce qui a déjà été entrepris cet été (cf. travaux de peinture) pour embellir toujours davantage le cadre de vie de nos élèves.

Pour l'occasion, Arthur Bonnieu (4e) est venu en renfort pour installer les nouveaux panneaux d'affichage dans sa salle de 4e et dans les parties communes. 

Ces aménagements permettront d'égayer la classe en exposant les travaux des élèves sur des supports dédiés. 
Merci Arthur !

Présentation des ateliers aux élèves

"...présentation des activités par leurs responsables..."
Cette année encore, le panel d'ateliers proposé aux élèves les mardis et jeudi après-midi de 15h30 à 16h15 s'est révélé à la fois riche et varié. 

À l'issue de la présentation des activités par leurs responsables (composés d'enseignants, de membres de l'équipe éducative et parents d'élèves), chaque élève a formulé ses choix d'activité en établissant pour chacune des après-midis concernées un ordre de préférences permettant d'établir les groupes par la suite.

Ci-dessous voici la liste des ateliers et de leurs animateurs pour la saison 2022/2023 :

Ateliers du mardi

* Yoga (Madame Lossy)
* Portraits historiques (Monsieur Abdelli)
* Relooking de meubles (Madame Charloton)
* Couture (Madame Lartot)
* Photographie (Monsieur Faucheux)
* Projet solidaire (Madame Lembert)
* Sport musculation (Monsieur Aldacourou)
* Jardinage (Madame Frémont)
* Lecture aux plus jeunes et aux aînés (Madame Hecquet)

Ateliers du jeudi

* Théatre (Monsieur Faucheux)
* Calligraphie (Madame Lartot)
* Cuisine (Madame Charloton)
* Jeux de société (Madame Rosset)
* Brico' récup' (Madame Frémont)
* In situ (land art / street art)
* Ecole de chevalerie (Monsieur Renié)
* Journalisme (Madame Chavalier)
* Danse en ligne (Monsieur Neumann)
* Puzzle (Monsieur Dumail)

God Save the Queen, Long Live the King

Dans la soirée du 8 septembre 2022, la famille royale d'Angleterre annonçait le décès de sa Majesté la Reine Elizabeth II après plus de 70 ans de règne !

Dès le lendemain de la mort de la monarque, les cours d'anglais ont été bouleversés pour laisser place à des activités rendant hommage à l'incroyable cheffe d'état qu'elle a été.
Sa Majesté la Reine Elizabeth II à 25 ans
Un ensemble de documents de séance ont été sélectionnés pour la circonstance. 
"Un ensemble de documents de séance ont été sélectionnés pour la circonstance."
En 5e et en 6e ce fut l'occasion de découvrir la vidéo réalisée pour le Jubilé de platine de la Reine en 2022.  Dans ce clip, sa Majesté donnait la réplique au célèbre ourson britannique Paddington.
En 4e et 3e, les élèves se sont attardés sur la vidéo inaugurale des Jeux olympiques de Londres de 2012; vidéo dans laquelle sa Majesté jouait aux cotés de James Bond (incarné par Daniel Craig) !


Des textes, activités, jeux et quiz ont complété ces vidéos. Chaque séance s'est conclue par l'émouvante déclaration sous-titrée en français de la Première Ministre britannique Liz Truss devant sa résidence du 10 Downing Street à Londres.

Journée d'intégration des 6e

Comme il est maintenant de coutume, le premier jour de rentrée était dédié à l'accueil exclusif des 6e.

Les familles et les élèves ont été reçus avec un petit-déjeuner gracieusement offert par l'APEL (l'association des parents d'élèves).

Un peu avant 9h, après l'explication des grandes lignes du thème de la journée "sur les pas de Jeanne d'Arc", les 6e ont découvert le collège grâce à une visite guidée des lieux. 

En milieu de matinée, un atelier "création de blasons" a permis de mettre à l'honneur de façon ludique les valeurs qui animent le collège. 

Ce début de journée s'est conclu par une chasse au trésor / rallye photos au sein de l'établissement.
"...mettre à l'honneur de façon ludique les valeurs qui animent le collège."
À midi, les mini-bus du collège ont emmené les élèves pique-niquer au sentier botanique. La journée s'est poursuivie avec 3 ateliers : une initiation au tir à l'arc offerte par le club de la Roche-Chalais, un atelier permettant de mieux se connaitre entre élèves, des olympiades mettant à l'épreuve la cohésion du groupe

À 16h, la journée s'est clôturée par un goûter pris dans la cour.

Ce premier contact est un moment de transition et de mise en confiance essentiel vers le collège permettant aux 6e d'aborder la rentrée avec plus de sérénité.

Nous remercions vivement l'ensemble des personnels, bénévoles et enseignants qui ont contribué à la pleine réussite de cette journée et notamment le club de tir à l'arc de la Roche-Chalais pour sa contribution active et généreuse.
Initiation au tir à l'arc

Les enseignants se retrouvent pour préparer la rentrée

"...sont évoqués les emplois du temps, l'organisation et les projets à venir."
Comme chaque année, l'équipe pédagogique se retrouve avant la rentrée afin de préparer au mieux la nouvelle année scolaire. 

Durant cette journée de réunion, sont évoqués les emplois du temps, l'organisation et les projets à venir. 

Cette année, deux nouvelles enseignantes expérimentées intègrent l'équipe.
Madame Chevalier qui vient de Ribérac (24), enseignera le français de la 5e à la 3e.
Madame Lembert domiciliée à Marmande (47) et qui avait déjà enseigné à Jeanne d'Arc il y a 4 ans, se chargera de l'enseignement de l'espagnol de la 5e à la 3e et sera professeure principale des 4e !

Éditorial de rentrée 2022

Chers élèves, chères familles, chers membres de l’équipe éducative,


J'espère sincèrement que vous aurez pu vivre quelques moments de détente et de réjouissances auprès de ceux qui vous sont chers durant cette période estivale. Les temps actuels n'offrent malheureusement pas un cadre propice à l'évasion et à l'espoir. Épidémies, guerres, épisodes climatiques violents... Autant d'événements qui constituent des bouleversements majeurs. Ce contexte hostile met à l'épreuve nos certitudes et notre foi en l'avenir.

Tout au long de leur parcours au collège, les jeunes qui nous sont confiés quittent progressivement l'insouciance de l'enfance. Leur conscience s'éveille au monde qui les entoure, chacun avec sa sensibilité et son vécu. Notre mission consiste notamment à les accompagner dans cette transition délicate tout en préservant leur capacité à rêver, à croire, à s'émerveiller. Aussi, malgré les tourments que nous subissons, je veux croire qu'il est encore possible d'offrir à nos enfants un avenir à bâtir. Je veux croire que nous pouvons les aider à s'adapter à ce monde tumultueux et incertain, à leur donner ces clés d'intelligence et de sens qui sont des atouts pour trouver leur voie et faire face aux problèmes avec une perspective d'avenir.

Parce que le contexte géopolitique et le climat vacillant ne peuvent plus nous inspirer confiance, la seule qui nous reste est donc la confiance en nous-mêmes. Cette confiance en soi, nous devons la révéler chez nos élèves grâce aux valeurs que nous leur inculquons et à l'éducation que nous leur transmettons.

La singularité du collège Jeanne d'Arc repose avant tout sur son cadre familial et bienveillant qui permet à chaque élève d'être considéré, écouté et porté au plus près de ses propres aspirations. L'identité collective que nous cultivons au travers du port de l'uniforme, de la promotion de l'esprit de solidarité et d'entraide via des actions concrètes, d'ateliers artistiques et culturels, de sorties scolaires ouvertes à tous, concourt au plein épanouissement de chacun ; grâce aux réalisations personnelles et collectives et au regard plein de confiance et d'espérance que nous portons sur eux, les jeunes apprennent à se faire confiance : ils découvrent peu à peu leur personnalité propre pour relever les défis du monde contemporain avec davantage d'assurance et aborder l'avenir plus sereinement. "Les enfants ne doivent pas seulement être aimés, mais se sentir aimés" disait Saint Jean Bosco.

Je veux croire qu'ensemble, élèves, familles, communauté éducative, forts de nos convictions et de notre unité, nous relèverons le défi et réussirons à surmonter les épreuves que l'époque nous impose. "Pour ce qui est de l'avenir, il ne s'agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible." (Antoine De Saint-Exupéry)

Avec tout mon dévouement,

Carole Faucheux